MAROC
11/03/2018 13h:10 CET | Actualisé 11/03/2018 14h:33 CET

Samsung Galaxy S9: que valent les "AR emojis" aux Animojis de l'iPhone X?

A Samsung Galaxy S9 is displayed with an AR emoji at the Samsung booth at the Mobile World Congress in Barcelona, Spain, February 26, 2018. REUTERS/Yves Herman
Yves Herman / Reuters
A Samsung Galaxy S9 is displayed with an AR emoji at the Samsung booth at the Mobile World Congress in Barcelona, Spain, February 26, 2018. REUTERS/Yves Herman

TECHNO - C'est une blague récurrente: si Apple dévoile une nouvelle technologie, Samsung ne tardera pas à la copier. Ce dernier y a même juridiquement perdu des plumes.

Et l'une des fonctionnalités phares du nouveau smartphone coréen, le Galaxy S9, ne va pas améliorer la réputation de Samsung. En plus d'un appareil photo avec un double capteur et d'un mode ralenti très poussé, le téléphone propose une nouveauté en apparence anodine: des "AR emojis".

En clair, des émoticones en 3D qui permettent de mimer les expressions faciales de l'utilisateur. Cela vous rappelle quelque chose? C'est à peu de choses près ce que propose Apple depuis septembre dernier et la sortie de son iPhone X avec ses Animojis. Le HuffPost a donc comparé les deux fonctionnalités dans une vidéo à retrouver en haut de l'article.

Pas une copie... selon Samsung

Pour autant, Samsung affirme ne pas avoir copié la marque à la pomme. Interrogé par le Wall Street Journal, le chef du mobile de la société, D.J. Koh, estime que les deux fonctionnalités sont en réalité très différentes. "Leur approche et la mienne sont totalement différentes", affirme-t-il.

Et de préciser qu'il travaille sur les animations en 3D depuis 2001 et les premiers téléphones à clapet. Difficile pour autant d'expliquer pourquoi Samsung a mis 17 ans à faire mûrir cette idée, qui est lancée seulement quelques mois après les Animojis d'Apple.

De manière générale, si les AR emojis sont assez réussis techniquement, on est tout de même un cran en dessous de ce que propose l'iPhone X. Certaines mimiques ressortent moins, le nombre de bestioles que l'on peut incarner est plus faible.

Et, surtout, certains mouvements ne sont pas très bien compris par le téléphone, ce qui entraîne un tremblement de l'emoji assez déconcertant. Notamment en ce qui concerne les mouvements de la bouche.

La personnalisation en plus

La faute, peut-être, à une différence technique. Alors que le Galaxy S9 utilise simplement l'appareil photo frontal et des algorithmes, l'iPhone X se sert des capteurs 3D intégrés au téléphone et qui permettent notamment à FaceID, la reconnaissance faciale made in Apple, de fonctionner.

Samsung a par contre eu la bonne idée de proposer la création d'un avatar un peu plus personnalisé, ce qui permet de faire un peu plus que le marionnettiste avec des animaux. Il suffit de prendre un selfie pour créer un AR emoji (censé) nous ressembler. Il est ensuite personnalisable.

Autre différence notable, les Animojis d'Apple sont uniquement disponibles dans l'application SMS de l'iphone X et ne peuvent excéder 10 secondes. On peut les envoyer tel quel à un autre utilisateur d'iPhone ou les convertir en courte vidéo.

A l'inverse, les AR Emojis se créent dans l'application photo du Galaxy S9 et sont sauvegardés comme une vidéo directement, sans limite de durée.

LIRE AUSSI: