MAROC
11/03/2018 08h:05 CET | Actualisé 11/03/2018 08h:08 CET

Plus de 330 migrants secourus au large des côtes libyennes

Migrants are seen in a boat as they are rescued by Libyan coast guards in the Mediterranean Sea off the coast of Libya, January 15, 2018. Picture taken January 15, 2018. REUTERS/Hani Amara
Hani Amara / Reuters
Migrants are seen in a boat as they are rescued by Libyan coast guards in the Mediterranean Sea off the coast of Libya, January 15, 2018. Picture taken January 15, 2018. REUTERS/Hani Amara

IMMIGRATION - Alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Italie, plus de 330 migrants, dont au moins sept enfants, se sont retrouvés à leur point de départ, samedi soir. Ils ont été secourus par les gardes-côtes libyens, rapporte la MAP.

Le sauvetage a été assuré par la marine libyenne en trois opérations pour porter secours à ces migrants clandestins "à des dizaines de kilomètres à l'ouest de Tripoli", a signalé le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne.

Le premier bateau était "un canot gonflable qui était tombé en panne avec 125 personnes à bord au large de Zaouiya, juste à l'ouest de la capitale Tripoli", a-t-il précisé. Le deuxième, a été intercepté "au large de Garaboulli, à l'est de Tripoli, avec 112 personnes à bord". Enfin, un troisième bateau, qui embarquait 98 personnes, a été arrêté "au large d'Abou Kammash, près de la frontière avec la Tunisie", rapporte la AFP.

"Les migrants, originaires de pays africains (...), ont bénéficié de soins médicaux avant d’être transférés au centre de rétention de Tajoura", a indiqué le porte-parole sans préciser s'il y a eu des pertes humaines.

Le point de départ des migrants n'a pas été annoncé, "mais les passeurs organisent généralement les départs depuis l'ouest de la Libye, à destination de l'Italie située à seulement 300 kilomètres", selon la MAP.

LIRE AUSSI: