MAROC
11/03/2018 07h:50 CET

Jerada: l'arrestation d'un individu sans lien avec les événements que connait la ville

Riot police take their positions to block demonstrators during a protest about the lack of jobs after two miners died while working in a clandestine coal mine, in Jerada, Morocco, January 20, 2018. Picture taken January 20, 2018. REUTERS/Youssef Boudlal
Youssef Boudlal / Reuters
Riot police take their positions to block demonstrators during a protest about the lack of jobs after two miners died while working in a clandestine coal mine, in Jerada, Morocco, January 20, 2018. Picture taken January 20, 2018. REUTERS/Youssef Boudlal

JERADA - Alors que le mouvement de protestation reprend à Jerada avec pour mot d’ordre la libération des détenus, le procureur général du roi près la Cour d'appel d'Oujda apporte une mise au point. Dans un communiqué publié hier soir, il précise que, contrairement à des informations relayées par certains sites électroniques et réseaux sociaux, il n’existe aucun lien entre l'arrestation du dénommé Mustapha Idânine à Jerada et les événements que connait la ville. "Dénuées de tout fondement", ces informations, pour le procureur général du roi, induisent en erreur l’opinion publique.

Il affirme, par le même biais, que l’arrestation en question est liée à un accident de circulation. "Après les investigations menées par la police judiciaire, il s’est avéré qu’il s’agit d’un accident de circulation commis par l’individu en question en date du jeudi 8 mars à 01h00 et que l’enquête est toujours en cours".

Face au mouvement de colère dans lequel s’agite la ville depuis des mois, le gouvernement a annoncé des mesures pour sortir Jerada de "la marginalisation". Le porte-parole du gouvernement et ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, Mustapha El Khalfi, les avait présentées, jeudi 1er mars, lors du point de presse hebdomadaire organisé à l’issue du conseil du gouvernement.

Engagé à faire de l'équité un principe entre les régions, El Khalfi avait annoncé que Jerada a été entendu et que des "efforts concrets" ont commencé à donner leur fruit. Entre autres mesures prises : réduire de 80% la facturation de l’électricité domestique au profit des ménages nécessiteux, l’annulation des pénalités de paiement et la distribution des ampoules économiques.

Le gouvernement compte également mettre en place "deux grandes mesures", pour reprendre les propos du ministre, à commencer par la mobilisation d’une enveloppe de 2,5 millions de dirhams au profit de la caisse de retraite et d’assurance visant à régler les dossiers des malades. La seconde mesure, elle, concerne la cession des habitations exploitées par les anciens employés de la société "Charbonnages du Maroc" à ces derniers.

LIRE AUSSI: