ALGÉRIE
10/03/2018 11h:26 CET | Actualisé 10/03/2018 11h:27 CET

Baccalauréat 2018: Le ministère de l'Education nationale lance une consultation pour fixer la date

High school students take the philosophy exam, the first test session of the 2015 baccalaureate (high school graduation exam) on June 17, 2015 in Paris. Some 684,734 candidates registered for the exam to be held until June 24, 2015 in 4,200 examination centres. AFP PHOTO / MARTIN BUREAU / AFP PHOTO / MARTIN BUREAU        (Photo credit should read MARTIN BUREAU/AFP/Getty Images)
MARTIN BUREAU via Getty Images
High school students take the philosophy exam, the first test session of the 2015 baccalaureate (high school graduation exam) on June 17, 2015 in Paris. Some 684,734 candidates registered for the exam to be held until June 24, 2015 in 4,200 examination centres. AFP PHOTO / MARTIN BUREAU / AFP PHOTO / MARTIN BUREAU (Photo credit should read MARTIN BUREAU/AFP/Getty Images)

Le ministère de l'Education nationale lance à partir du lundi une consultation pour fixer la date de l'examen du baccalauréat pour l'année scolaire 2017/2018, a indiqué samedi un communiqué du ministère.

"Dans le souci de réunir toutes les chances de réussite aux élèves qui s'apprêtent à passer l'examen du baccalauréat session 2018, et considérant l'état d'anxiété que les élèves ont vécu durant le deuxième trimestre suite aux grèves et aux interruptions de la scolarité, le ministère de l'Education nationale propose, en accord avec ses partenaires sociaux, parents d'élèves et syndicats agrées dans le secteur, aux candidats, aux enseignants du secondaire, aux directeurs des lycées et aux inspecteurs de l'éducation nationale, la participation à cette consultation pour donner leurs avis sur les périodes du déroulement de l'examen du baccalauréat session 2018", a précisé la même source.

Cette consultation concerne le maintien de la date des examen du 3 au 7 juin, ou bien, a relevé le ministère, pour le changement de la période à savoir du 19 au 24 juin.

Les candidats scolarisés et libres auront à donner leur avis par le biais du site http://bac.onec.dz.

Pour leur part, les directeurs des lycées se doivent de donner leur avis et de recueillir les avis des enseignants, alors que l'ispection générale de la pédagogie et l'inspection générale auront à contacter les inspecteurs de l'éducation.

"Soucieux d'assurer les meilleures conditions pour les élèves, le ministère de l'Education nationale, en accord avec les partenaires sociaux, va lancer une large consultation pour fixer la date de l'examen du baccalauréat ", avait indiqué auparavant, la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit sur sa page Facebook.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.