MAROC
09/03/2018 06h:39 CET | Actualisé 09/03/2018 06h:42 CET

"Wmn": Une série de portraits pour rendre hommage à des Marocaines aux parcours marquants

Instagram/thebluedream__

ART - C'est en découvrant le travail de Rim Balafrej, une jeune illustratrice et étudiante en architecture, que Mohammed Nassim El Qochairi a eu l'idée de développer "Wmn" ("ومن"), un projet destiné à mettre en avant la talent de la femme marocaine dans sa pluralité. Ce jeune étudiant en communication passionné de graphisme rend ainsi hommage à celles qui ont marqué l'histoire avec force et détermination.

Et opslag delt af Balafrej Rim (@thebluedream__) den

Le 8 mars, à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le duo a dévoilé une série de portraits hauts en couleur, afin de rappeler les parcours de ces Marocaines qui ont influencé leur époque par leurs compétences. Une manière ludique de représenter ces modèles féminins qui continuent d'inspirer les nouvelles générations.

A travers des illustrations ultra-colorées, Mohammed Nassim et Rim ont ainsi érigé en icônes 8 femmes qui se sont démarquées dans différents domaines: de Aïcha Ech-Chenna à Asma Lamrabet en passant par Fatima Zahra Mernissi ou Leïla Slimani.

"Les couleurs, c'est la signature de Rim. Ses œuvres sont toujours joyeuses, légères et colorées, à la fois très fortes et impactantes", nous explique Nassim. "Ce sont des femmes que l'on a tendance à oublier, comme Asmae Boujibar, la première Marocaine à avoir intégré le centre de recherche américain (NASA), Touria Chaoui, première femme pilote arabe et marocaine ou encore Chaïbia Talal, artiste peintre autodidacte née en 1929. Notre objectif est de rappeler leurs parcours souvent difficiles, pour inspirer les jeunes et prouver que rien n'est impossible. C'est aussi une manière de leur rendre hommage et de dire qu'on ne les oublie pas", poursuit Nassim, qui a également assuré la direction artistique du projet.

Wmn: Portraits de 8 marocaines aux parcours marquants

Mais le duo ne compte pas s'arrêter là. " Ce n'est qu'un début. Nous sommes en contact avec des artistes de différents domaines pour élargir le spectre de cette opération. Il y a encore beaucoup de profils à mettre en lumière, beaucoup de parcours féminins à immortaliser. Ce que nous voulons, c'est inspirer les jeunes femmes et hommes, en montrant des parcours qui forcent le respect".

Pour l'instant, les portraits sont uniquement à découvrir sur internet en attendant une exposition.

LIRE AUSSI: