MAROC
08/03/2018 06h:31 CET | Actualisé 08/03/2018 07h:28 CET

Visage du Maroc: La plateforme dédiée aux femmes inspirantes du Maroc fait peau neuve

Facebook/visagemaroc

FEMMES - Les Marocaines qui brillent par leur savoir et leur talent sont à compter sur les doigts de la main? C'est tout l'inverse que nous prouve Hind Chaouat, fondatrice de Visage du Maroc, en rassemblant des femmes talentueuses et pleines de ressources autour d'une plateforme inspirante.

Lancé en 2015 à l'occasion de la journée de la femme, Visage du Maroc nous narre les parcours singuliers de femmes d'exception pour donner de l'espoir aux femmes d'aujourd'hui et celles de demain, mais surtout pour donner une visibilité à celles qui font tant pour la société.

De Aïcha Ech-Chenna à Meryem Sebti, en passant par Malika Agueznay, Yasmine Benamour ou encore Zineb Rachid, Hind Chaouat dresse le portrait de femmes issues d’horizons multiples et qui se sont démarquées dans différents domaines.

hind chaouat

Un seul critère pour entrer dans le cercle fermé de Visage du Maroc: le travail. "Je mets en avant des femmes qui ont réussi de belles réalisations et qui s'émancipent par leur travail ou dans le domaine dans lequel elles évoluent. C'est pour cette raison que j'ai choisi d'organiser le site par catégories, de l'art à la science, en passant par la finance, l'agriculture ou encore les médias", explique la créatrice du projet.

"Le but est que n'importe quelle petite fille marocaine puisse se reconnaître et s'identifier dans ces parcours, quels que soient ses rêves. Qu'elle veuille être artiste, médecin ou fitness woman, l'objectif est de prouver qu'il est possible de réussir et qu'il y a des femmes comme elle qui y sont arrivées", soutient Hind.

En 2018, Visage du Maroc fait peau neuve en rafraîchissant son identité visuelle afin de réaffirmer son positionnement et dépasse les frontières du royaume en lançant les versions de Visage du Golfe, Visage du Brésil et Visage de France. "Notre but est de créer des passerelles entre les femmes actives du monde, et de développer des échanges interculturels. L'identité visuelle du site a également été rafraîchie, le site a été entièrement refait pour pouvoir retrouver plus facilement les interviews, à travers une plateforme plus intuitive", explique Hind Chaouat.

visage du maroc

"Les nouvelles franchises se sont faites très naturellement. Concernant Visage du Golfe et Visage de France, ce sont deux amies, l'une Saoudienne et l'autre Française, qui m'ont toujours soutenue et qui m'ont proposé de développer le concept dans le Golfe et en France. Mais j'ai préféré attendre. Je ne voulais pas m'éparpiller. Je voulais d'abord donner le temps à Visage du Maroc d'atteindre la maturité et d'avoir une vision claire du projet, avant de passer à la vitesse supérieure", souligne Hind Chaouat.

"Aujourd'hui, j'ai la conviction que c'est le moment. D'un autre côté, je vis actuellement entre Rio et Casablanca. J'ai ainsi eu l'occasion de nouer des contacts avec des femmes entrepreneurs au Brésil et l'idée de lancer ce projet là-bas sonnait presque comme une évidence", précise la fondatrice.

Depuis le lancement de visage du Maroc en 2015, ma vision de la femme n'a pas changé bien au contraire, j'ai été confortée dans mes convictions. J'ai lancé ce projet justement pour donner de la visibilité à ces femmes formidables qui méritent d'être mises en avant. Elles sont plus nombreuses qu'on pourrait le penser"

Autre nouveauté, Visage du Maroc a décidé d'élire à chaque édition une égérie qui sera l'ambassadrice des valeurs du projet. Pour l'édition 2018, le choix s'est porté sur l'ex-miss New York, Imane Oubou.

imane oubou

"Elle représente exactement l'esprit de Visage du Maroc. C'est une femme extraordinaire. C'est une jeune marocaine, originaire d'Agadir où elle a grandi avant de s'installer aux États-Unis avec sa famille. Elle est ingénieur en biochimie et biologie moléculaire, c'est aussi une femme qui a beaucoup de valeurs, elle a participé comme bénévole à plusieurs travaux de recherche dans le domaine du cancer. Élue miss New York en 2015, à une époque où les musulmans n'avaient pas vraiment la cote (rires), Imane a fait un revirement de carrière en lançant SWAAY, un média dédié aux femmes entrepreneurs. Elle est belle, talentueuse et pleine d'idée. Elle a tout pour elle! Je trouve que c'est exactement l'image qui nous voulons véhiculer en tordant le cou aux préjugés pour en finir avec le 'sois belle et tais-toi", conclut Hind.

Rendez-vous le 8 mars pour découvrir le nouveau visage de cette vitrine de compétences qui se conjugue au féminin.

LIRE AUSSI: