MAROC
07/03/2018 21h:05 CET | Actualisé 07/03/2018 21h:12 CET

Coca-Cola officialise le lancement de sa première boisson alcoolisée

shutterstock

CONSOMMATION - Le géant américain du soda, Coca-Cola, a annoncé ce mercredi 7 mars qu’il allait sortir sa toute première boisson alcoolisée. Une grande première pour l’industriel à la renommée internationale, qui concède près de 125 ans d’histoire.

La nouvelle boisson sera vendue exclusivement au Japon

C’est dans un questionnaire mis en ligne sur le site du groupe que le président des activités nippones de Fanta (filiale appartenant à The Coca-Cola company), Jorge Gardon, a annoncé l’expérimentation d’une nouvelle boisson alcoolisée en canette. "Ceci est unique dans notre histoire", a-t-il déclaré, rapporte l'AFP. La nouvelle substance sera exclusivement disponible sur l’archipel du Japon. Elle va s’inspirer du modèle des canettes japonaises appelées "Chu-Hi", cocktails fait à partir d’un spiritueux local appelé Shochu, et agrémentée d’eau gazeuse aromatisée au citron. Des canettes particulièrement prisées par les jeunes et la clientèle féminine.

Le groupe a d’ores et déjà prévu plusieurs parfums: prune, fraise, lychee, kiwi… L’ingrédient phare de la boisson, le shochu, pourra être remplacé par de la vodka. Si aucune information n’a été communiquée concernant la teneur en alcool de la nouvelle boisson, il y a fort à parier que celle-ci s’alignera sur le degré d’alcool des traditionnelles boissons vendues par les brasseurs locaux, généralement comprises entre 3 et 9 degrés. Si l’annonce a fait l’effet d’une véritable surprise pour les adeptes de la marque, le dirigeant n’a pas communiqué sur le prix de la future canette, ni sur sa date de mise en vente.

Le marché de l’alcool, un nouveau défi pour Coca-Cola

"Nous n'avons jamais fait d'expérience dans des boissons à faible teneur en alcool avant mais ceci est un exemple de comment nous explorons des opportunités en dehors de nos secteurs clés", a expliqué Jorge Garduno. Dans les années 70, Coca avait tenté de s’insinuer dans le marché du vin. Il avait pour cela racheté Taylor Wines of New York et créé une filiale baptisée Wine Spectrum. L’aventure fût de courte durée et six mois plus tard, en 1983, Coca-Cola revendait Spectrum pour la modique somme de 200 millions de dollars.

Cette nouvelle signe donc un nouveau départ pour le géant de la boisson gazeuse, qui intègre pour la première fois le marché de l’alcool. Une arrivée dans le secteur des boissons alcoolisées qui s’inscrit dans une stratégie de diversification du groupe face à la désaffection des consommateurs américains pour les sodas et la baisse de ses ventes.

LIRE AUSSI: