TUNISIE
07/03/2018 09h:59 CET

"Shoof", l'artiste tunisien éblouit le public australien avec sa calligraphie

Avec “White spirit”, l’artiste tunisien “Shoof” a habillé de sa calligraphie si particulière le théâtre centenaire de Perth, en Australie, où s’est produit le groupe Al Nabolsy et les derviches tourneurs de Damas, le 2 mars 2018.

Pinceau à la main, le street artist Hosni Hertelli - de son vrai nom, livre une transcription plastique et esthétique de la spiritualité soufie et de ses liens avec la calligraphie arabe. C’est un mélange étonnant entre musique et art visuel qui se fond avec le rythme de danse sacrée des derviches tourneurs et la voix divine du chef de chœur Noureddine Khourshid, accompagné de sa troupe de chanteurs religieux.

En effet, “White Spirit” berce doucement les esprits absorbés par la transe et la répétition du même motif chanté et dansé. C’est une forme de méditation en quête du divin, exprimée par l’ardent désir de l’âme de retrouver sa source originelle. “Shoof” la perçoit comme “une énergie pure qui vient du profond intérieur, (..) qui s’étend sans fin, transporte tout sur son horizon…pour étrangement le recentrer, le “verticaliser”, tel un point de lumière qui fuse pour communier avec le ciel”, rapporte le magazine culturel Ideo magazine.

Le spectacle a visiblement captivé le public, transporté par une nouvelle expérience intensément spirituelle. Selon Ideo magazine, “White Spirit”, ce projet sublime unissant tradition et modernité, serait présenté à New York après une tournée prochaine en Nouvelle Zélande.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.