ALGÉRIE
06/03/2018 06h:02 CET | Actualisé 06/03/2018 06h:02 CET

Les véhicules montés en Algérie "ne doivent pas être plus chers que ceux importés"

A worker assembles a car at the Volkswagen car assembly unit in Relizane, Algeria July 27, 2017. REUTERS/Zohra Bensemra
Zohra Bensemra / Reuters
A worker assembles a car at the Volkswagen car assembly unit in Relizane, Algeria July 27, 2017. REUTERS/Zohra Bensemra

Les concessionnaires algériens lancés dans le montage automobiles savent désormais qu'ils ne peuvent plus fixer les prix comme bon leurs semblent. L'Etat, souligne le ministre de l'Industrie et des mines, Youcef Yousfi, "gardera un œil sur les prix des véhicules montés localement".

"Les cahiers des charges stipulent que les véhicules montés en Algérie ne doivent pas être plus chers que ceux importés", souligne encore M. Yousfi.

"Nous avons demandé à l’ensemble des constructeurs locaux de nous remettre les prix. Ces prix seront affichés et l’Etat veille à ce que les prix des véhicules montés localement ne soient pas supérieurs à ceux importés", a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse animée en marge des 1ères Journées techniques de la sous-traitance véhicules.

A ce propos, il a soutenu que si ce n’est pas au gouvernement de fixer les prix des véhicules montés localement, il n'en demeure pas moins qu'il est habilité à contrôler les prix pratiqués.

Sur un autre plan, il a avancé que l'Algérie était capable de développer une industrie automobile "forte" à même de couvrir les besoins nationaux et d’envisager l’exportation. L’Algérie n’ambitionne pas seulement de produire 30.000 ou 40.000 produits intrants dans la construction automobile, mais des millions pour pouvoir couvrir les besoins du marché domestique et exporter, a-t-il insisté.

Pour M. Yousfi, l’industrie nationale, qui s’est développée dans plusieurs spécialités, possède les moyens de mettre en place les activités de sous-traitance dans le domaine automobile.

Cependant, il a admis que cela nécessitait à la fois davantage d’efforts, une organisation au sein des entreprises, une main d’œuvre qualifiée et surtout du temps.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.