TUNISIE
05/03/2018 06h:39 CET

Pourquoi certains participants aux Oscars portaient un pins orange

MARIO ANZUONI / REUTERS

CINÉMA - Glamour, chic et engagée. C'est sans doute les adjectifs qui qualifient le mieux la cérémonie des Oscars. Engagée, cette 90e édition l'a été assurément, avec l'affaire Weinstein dans toutes les têtes ainsi que la libération de la parole des femmes, dimanche 4 mars au Dolby Theatre.

Mais un autre sujet de société s'est invité dans la soirée. Comme l'indiquaient plusieurs médias américains, certaines stars hollywoodiennes ont abordé un badge en faveur d'un contrôle plus strict des armes à feu aux États-Unis. Un débat qui agite -de nouveau- la société américaine depuis la fusillade du lycée de Parkland en Floride, ayant fait 17 morts en février.

Un engagement en lien avec l'organisation Everytown, qui lutte pour un contrôle plus strict des armes à feu. Le pin's, qu'ils produisent représente un drapeau américain orange. "Partout dans le pays, les gens portent l'orange pour honorer ceux qui ont été tués et pour soutenir des mesures visant à mettre fin à la violence armée", explique l'organisation sur son site, commercialisant les trois petits badges pour la somme de 15 dollars.

Le débat sur la législation entourant le droit constitutionnel d'être armé dans ce pays a été relancé par les jeunes rescapés de la tuerie du lycée Marjory Stoneman Douglas en Floride. Ce dernier massacre s'est ajouté à la longue liste des fusillades survenues en milieu scolaire, après notamment celle de Newtown où ont péri 26 personnes dans une école primaire en 2012, ou celle de Virginia Tech sur le campus d'une université de l'est du pays, qui avait fait 32 morts en 2007.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.