TUNISIE
06/03/2018 12h:29 CET | Actualisé 07/03/2018 12h:41 CET

Olfa Feki et Aïcha Gorgi, deux personnalités artistiques tunisiennes parmi le jury du Maghreb Photography Awards 2018

Facebook / Maghreb Photography Awards

La compétition annuelle des Maghreb Photography Awards (MPA) a annoncé l'ouverture de son appel à candidature pour l'édition 2018.

L'événement participe à la promotion (assurée par ses différents partenaires) ainsi qu'à l'accompagnement de nouveaux talents dans le monde de la photographie. Les participations à sa seconde édition resteront ouvertes jusqu'au 15 mai prochain afin de concourir à l'attribution de trois grands Prix, dont le montant total s'élève à 1500 dollars (soit plus de 3600 dinars).

Le Prix du meilleur projet photo autour du Maghreb sera ouvert à tous les participants, le Prix "Photographe Maghreb" de l'année sera quant à lui réservé aux participants originaires du Maghreb et enfin, le meilleur projet photo en dehors du Maghreb sera également ouvert à tous les participants.

Les candidats ayant réalisé un projet photo dans un des pays du Maghreb Arabe (Maroc, Mauritanie, Algérie, Tunisie, Libye), ou en Égypte, au Moyen-Orient, en Turquie ou encore en Iran peuvent, en effet, tenter de mettre en lumière leur travail grâce à une récompense décernée par des professionnels du milieu ainsi qu'une exposition internationale.

ofag

"Découvrez le prestigieux jury de cette seconde édition des Maghreb Photography Awards. La plus importante compétition photo jamais organisée au Maghreb, qui à l'occasion de cette année 2018, récompensera trois nouveaux talents par une somme 1 500 $ en espèces, trois projections de leur travaux dans le cadre d'éminents festivals... ainsi que d'autres Prix. L'appel à candidature est en cours, retrouvez plus d'informations sur la page: http://maghrebphotographyawards.com/site/judges

Merci aux membres du jury pour le partage de cette information", lançait ce dimanche la page Facebook du concours.

Parmi les membres de ce jury de choix, composé d'un panel de 13 professionnels, l'événement comptera deux personnalités féminines du monde artistique tunisien, la galeriste Aïcha Gorgi et la commissaire d'exposition Olfa Feki.

La galerie Aïcha Gorgi à Sidi Bou Saïd, a participé à de nombreuses foires internationales, permettant la découverte de nombreux artistes tunisiens à travers le monde.

Spécialiste de la photographie du monde arabe, Olfa Feki est quant à elle fondatrice du festival tunisien #Kerkennah01. Elle a notamment été représentante régionale de l'agence NOOR Images en 2016 et a assuré le commissariat de la dernière Biennale des photographes du monde arabe contemporain à l'Institut du Monde Arabe à Paris.

Pour la commissaire d'exposition, qui entamera sa seconde participation en tant que jury du MPA et qui a déjà jugé de nombreux concours d'envergure, tels que le LLC program, le Cap prize ou encore le prestigieux Prix Magnum, un tel événement reste avant tout placé sous le signe de l'échange et de l'enrichissement culturel, à travers les artistes mais aussi les autres membres du jury:

Je pense que ce genre de concours est bénéfique pour tout le monde quelque soit sa grandeur. Pour l'artiste, indépendamment du fait de gagner ou pas, c'est une sorte de diffusion et de visibilité surtout par rapport aux experts qui sont dans ces jurys. Pour les jurys c'est aussi une sorte de découverte de nouveaux artistes.

"Mon premier objectif en participant à ce genre de manifestation c'est d'enrichir ma curiosité et de chercher de nouveaux projets. Je note tous les portfolios, par forcément pour travailler avec les artistes instantanément mais pour me créer ma base de données", explique Olfa Feki au HuffPost Tunisie. "Pour cette nouvelle édition du concours j'ajouterai que c'est très bien d'avoir de nouveaux noms dans la liste du jury, cela permet d'attirer plus de monde et aussi d'avoir plusieurs avis à défendre", conclut-elle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.