MAROC
05/03/2018 14h:30 CET

Le groupe "Les voyageuses" finalement rétabli par Facebook

FACEBOOK - Soulagement pour les "voyageuses" marocaines. Le groupe Facebook a finalement été rétabli par le réseau social, après plus de 48 heures de suspension pour "message haineux". Un soulagement également pour les administratrices du site, qui ont lancé samedi le hashtag #BringBacklesvoyageuses, repris par plusieurs utilisatrices.

Un soutien massif qui a surpris les fondatrices du groupe. "Nous ne attendions pas du tout à cette mobilisation", explique Nadia Stoti, une des co-fondatrices de la page au HuffPost Maroc.

Pour cette dernière, cette mobilisation est la preuve que "quand les femmes marocaines s'unissent, elles peuvent soulever des montagnes". "Quand on voit toutes les mauvaises nouvelles dans l'actualité, les polémiques, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles positives pour une fois", dit-elle, affirmant que le rétablissement de la page a mené auprès des utilisatrices à une "explosion de joie".

Pas d'explications de la part de Facebook

Les fondatrices du site n'ont toujours pas reçu d'explications de la part de Facebook quant aux raisons de la suppression de cette page. "Nous pensons sérieusement qu'il s'agit d'une suppression réalisée par l'algorithme", explique Nadia Stoti, "la page a dû être signalée par différents comptes. Nous avons ensuite reçu un message de Facebook pour nous informer de ce signalement et deux minutes plus tard, la page était supprimée, on n'a rien compris". Pour cette dernière, dès le moment où Facebook s'est rendu compte de la mobilisation, la firme a mobilisé un employé de la firme sur cette affaire: "ils ont pu constater que notre page ne partageait pas de messages haineux", déclare Nadia.

Si Facebook n'a pas donné pour l'instant de précisions autour de la suspension de ce groupe, la co-fondatrice suspecte l'intervention de quelques "personnes malveillantes", qui ont signalé la page.

Concernant les accusations de messages haineux et racistes, les administratrices insistent sur le fait qu'elles "passent beaucoup de temps à effacer ces commentaires et bloquer les personnes laissant des messages haineux sur leur page". Des personnes qui, en retour, "ne sont pas du tout contentes d'êtres bloquées".

#BringBacklesvoyageuses

En attendant les explications du réseau de Mark Zuckerberg, Nadia et ses comparses ont pu compter sur la mobilisation des femmes sur les réseaux par le biais du hashtag #BringBacklesvoyageuses. Une campagne expresse au cours de laquelle les administratrices ont appelé les membres à "habiller leur profil avec le badge #BringBacklesvoyageuses":

LIRE AUSSI: