MAROC
05/03/2018 13h:22 CET | Actualisé 05/03/2018 13h:28 CET

Coupe du monde 2018: Qui seront les 23 joueurs marocains à se rendre en Russie?

MAP

FOOTBALL - Plus que 3 mois avant le coup d’envoi de la 21e Coupe du monde de football, qui se déroulera en Russie. Après vingt années d’absence, un enjeu de taille attend le Maroc: perfectionner une équipe qui a su créer l'espoir en se qualifiant pour rejoindre la compétition internationale. Un véritable casse-tête pour le sélectionneur, Hervé Renard, dont les pièces manquantes semblent être difficiles à trouver. Quels joueurs seront sélectionnés? On fait le point.

De nouveaux noms?

Même si le Maroc a fait l’exploit de terminer en tête de son groupe pour les qualifications, perfectionner un effectif complet représente un véritable challenge pour Hervé Renard. Le sélectionneur français n’exclut aucune piste et serait ainsi entré en contact avec des joueurs encore jamais sélectionnés. Il faut dire que le manque d’expérience pour beaucoup d’éléments qui ne jouent pas actuellement en club, ou qui sont blessés, pourraient contraindre celui que l'on surnomme "The White Shirt" (La chemise blanche) à renouveler plus du tiers de l’effectif marocain. Le360 cite ainsi les cas d’Oussama Tannane (AS Saint-Étienne) et le gardien titulaire de l’équipe nationale Munir Mohamedi (CD Numancia), "qui n’ont pratiquement joué aucun match avec leurs clubs respectifs", ou encore d’Achraf Hakimi, "irrégulier depuis plusieurs semaines au Real Madrid".

Parmi les favoris pressentis pour intégrer le tableau d’affichage, hormis ceux qui ont participé aux derniers matchs, on retrouve Adel Taarabt. Âgé de 28 ans, l’international marocain évolue actuellement dans le championnat italien au FC Genoa. Le milieu de terrain compte déjà 18 sélections nationales à son actif, et s’il se remet de sa blessure à la cuisse, il y a fort à parier qu’il sera sur la liste des 23. D’après le quotidien Assabah, s’ajoutent les noms d’Oussama Essaidi et Zakaria Labyed, qui évoluent actuellement dans le championnat néerlandais.

Il en va de même pour le jeune attaquant Ayoub El Kaabi, meilleur buteur du dernier CHAN organisé au Maroc. Autre nom qui revient avec insistance, celui de Sofiane Boufal, qui évolue à Southampton et considéré comme l'un des meilleurs dribbleurs de la saison en Europe. Al Ahdath Al Maghribia y ajoute le nom de Walid El Karti, qui a remporté avec le Wydad la Supercoupe d’Afrique. Des noms à suivre de près et qui pourraient être mis à l’épreuve par Hervé Renard au cours des deux prochains matchs de préparation.

Machach confirmé pour les matchs de préparation, Diaz en ballottage

Il l’avait déclaré au micro de BEIN Sport il y a quelques mois: Yassin Ayoub espérait être appelé par Hervé Renard pour intégrer l’équipe nationale. Toujours sans nouvelles de sa part, il est fort probable que les espoirs du milieu de terrain marocain ne se réaliseront pas. Ce qui n’est pas le cas d’Abdelkader Diaz, l’une des principales cibles d’Hervé Renard. Si sa condition physique le lui permet, le jeune joueur qui évolue dans le prestigieux club de Manchester City pourrait intégrer la sélection marocaine. Une sacrée opportunité pour ce joueur de seulement 18 ans. L’énergie et le talent du footballeur pourraient s’avérer un renfort précieux pour l’équipe.

Pour ce qui est du jeune attaquant Napoli Zinedine Machach, il a fait son choix et portera les couleurs du royaume. Né d’un père Algérien et d’une mère Marocaine, le joueur de vingt-deux ans qui vient tout juste de contracter pour quatre ans dans le club italien, n’était pas encore décidé. C’est Hervé Renard qui l’a convaincu de rejoindre le rang.

À l’inverse, Issa Diop ne semblerait pas décidé à intégrer l’effectif marocain. Après s’être entretenu au téléphone avec le tacticien français, le capitaine du Toulouse Football Club aurait confié son désir d’intégrer l’équipe de France. Régulièrement appelé pour jouer avec les espoirs français, il compte sur son potentiel en tant que jeune joueur pour y arriver.

Encore deux matchs pour développer une stratégie

Dans cette course à la constitution de la meilleure équipe pour les Lions de l'Atlas, il reste deux matchs au sélectionneur français pour s’essayer à de nouvelles stratégies de jeu avant le début du tournoi. Prochaines échéances: une rencontre opposant le Maroc à la Serbie le 19 mars prochain, à Turin, ainsi qu'à l’Ouzbékistan quatre jours plus tard, au complexe Mohammed V à Casablanca. Cette ultime phase de préparation ne sera sans doute pas prise à la légère par le sélectionneur qui devra mettre à l’essai plusieurs joueurs.

La liste des 33 joueurs qui composeront l’effectif marocain pour les matchs de préparation sera officiellement dévoilée le 13 mars prochain. Seront sûrement présents pour la Coupe du monde Mehdi Benatia, Nabil Dirar, Romain Saiss, Achraf Hakimi, Mbark Boussoufa, Karim El Ahmadi, Younes Belhanda, Hakim Ziyech, Khalid Boutaïb, Munir Mohand Mohammedi et Nordin Amrabat.

Rappelons que le Maroc n’a jamais dépassé les huitièmes de finale au sein d’une telle compétition. S’ils veulent aller loin, les Lions de l’Atlas vont devoir faire preuve de réalisme et de discernement dès les premiers matchs face à deux des meilleures équipes du monde qui composent leur poule. Tout d’abord, le Portugal, champion d’Europe en titre et classé 3e meilleure équipe du monde par la Fifa. Puis l’Espagne, 6e meilleure équipe du monde, très attendue cette année. Le premier match des Lions de l'Atlas en Russie aura lieu le 15 juin à 15h00, date à laquelle le Maroc affrontera l’Iran.

LIRE AUSSI: