ALGÉRIE
04/03/2018 03h:49 CET | Actualisé 04/03/2018 03h:49 CET

Le film sur Larbi Ben M'hidi en "phase de dernières retouches" (ministre)

APS

Le ministre des Moudjahiddine, Tayeb Zitouni a déclaré samedi à Ain M’Lila (dans la wilaya d’Oum El Bouaghi) que le long métrage retraçant le parcours du martyr Larbi Ben M’hidi était en phase des dernières retouches.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture d’un séminaire intitulé "Mohamed- Larbi Ben M’hidi, parcours d’un leader", le ministre a affirmé que le "film cinématographique sur Larbi Ben M’hidi est actuellement en phase des dernières retouches et sera présenté prochainement dans le cadre d’un planning devant être élaboré ciblant toutes les régions du pays".

La célébration du 61ème anniversaire de la mort de Larbi Ben M’hidi constitue "un rendez-vous témoignant de la fidélité et la continuité pour la préservation de la nation", a considéré le ministre.

Qualifiant le martyr Larbi-Ben M’hidi de "le sage de la Révolution et un exemple pour les jeunes", le ministre a évoqué "le sourire immortel du martyr", affirmant que ce sourire serein capté par un photographe était "un défi pour ses tortionnaires".

Les travaux de ce séminaire ouvert en présence des autorités de la wilaya, des professeurs en histoire des universités d’Oum El Bouaghi et Batna et marqués par la présence de Mme Drifa Ben M’hidi, s£ur du Chahid Larbi Ben M’hidi, ont été axés sur des interventions évoquant le rôle primordial du martyr Ben M’hidi durant la Guerre de libération nationale.

Dans ce sens, Dr Toufik Benzerda de l’université Mohamed- Larbi Ben M’hidi d’Oum El Bouaghi s’est étalé sur les efforts déployés par le martyr pour approvisionner le maquis en armes et munitions.

Le même intervenant a indiqué dans son intervention intitulée "Mohamed Larbi Ben M’hidi à travers les rapports sécuritaires français" que ce martyr constituait "un homme insaisissable pour les généraux français et le génie militaire de la France coloniale".

Le rôle de Larbi Ben M’hidi et sa stratégie oeuvrant à assurer une large adhésion de la population aux Front de libération nationale (FLN) ont été aussi évoqués par ce même spécialiste de l’histoire de l’Algérie.

Le ministre poursuivra sa visite par l’inspection du projet de réalisation d’un institut universitaire à Ain M’lila avant d’inspecter le projet d’une forêt de distraction Bouzabine dans la même ville et de baptiser un groupe scolaire du nom du Chahid Messaoud Berakna.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.