ALGÉRIE
04/03/2018 05h:53 CET | Actualisé 04/03/2018 05h:53 CET

Education nationale: Benghabrit veut une mobilisation pour le rattrapage des cours

A picture taken on March 9, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit at her office in Algiers.Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR        (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)
STR via Getty Images
A picture taken on March 9, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit at her office in Algiers.Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a appelé la famille de l'Education à se mobiliser pour accompagner les élèves dans le rattrapage des cours non dispensés, et ce à la veille de la rencontre prévue dimanche avec le bureau national du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (CNAPESTE) dans le cadre du dialogue avec ce syndicat suite à l'arrêt de sa grève illimitée.

La ministre a précisé sur sa page Facebook qu'elle avait tenu au siège de son département ministériel une visioconférence avec les 50 directeurs de l'Education nationale à travers le pays en compagnie des chefs des centres d'orientation et de guidance scolaire et en présence des cadres de l'administration centrale.

La rencontre s'est articulée autour de "la pré-évaluation pour l'application des instructions du ministère de l'Education concernant la réintégration des enseignants radiés suite à la grève illimitée et la mise en place d'un plan de prise en charge de la situation des élèves et leur état psychologique durant cette période".

La ministre a donné des instructions pour "la mobilisation de tous les membres de la famille de l'éducation en vue d'accompagner les élèves et suivre leurs préparations notamment durant la période d'examens", mettant en avant la nécessité de "réactiver le rôle des conseillers de l'orientation scolaire en vue de créer un environnement propice aux élèves et écouter leurs préoccupations pour les assister à franchir cette situation".

D'autre part, le coordonnateur national du CNAPESTE, Salim Oualha a déclaré à l'APS que le bureau national a reçu officiellement une invitation pour assister à cette réunion et qu'ils seront présents pour débattre des "revendications soulevées à leur tête l'exécution du PV national signé le 19 mai 2015".

M. Oualha a ajouté que le syndicat souhaite que cette rencontre avec la première responsable du secteur soit "sincère" et susceptible de régler les problèmes que connait le secteur et de préserver la stabilité de l'école algérienne".

Selon le même responsable, les points à discuter dimanche concernent la création d'une commission commune pour définir le nombre des postes et les modalités de promotion aux grades nouvellement créés (enseignant principal et enseignant formateur) en attendant le début du travail de cette commission le 7 mars d'autant plus que l'approbation des promotions se fera avant la fin 2018.

Il a précisé que le syndicat réclamera au ministère "des garanties quant au droit de tous les enseignants remplissant les conditions de promotion".

Dans ce cadre, le syndicat revendique la prise en charge de certains cas relatifs aux postes en voie de disparition (enseignants des écoles primaires et enseignants techniques de l'enseignement secondaire et laborantins) tout en assurant leur formation jusqu'à la prise en charge totale de ces cas.

Il s'agit également, selon le même responsable, de l''installation officielle des structures de la médecine de travail, de formule de logement au profit des enseignants, de calcul des années d'étude aux Ecoles normales supérieures dans le parcours professionnel et dans sa retraite, de l'inventaire des biens des œuvres sociales, du droit à la prime d'excellence et celle du Sud avec un calcul sur la base de l'actuelle grille des salaires.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.