MAROC
04/03/2018 09h:21 CET

Arrestation d'un ressortissant subsaharien à Casablanca pour une étrange escroquerie

Handcuffs lying on american dollars, financial crime concept.
baona via Getty Images
Handcuffs lying on american dollars, financial crime concept.

FAITS DIVERS - La brigade de la police judiciaire du district Casa-Anfa a procédé à l'arrestation pour escroquerie d’un ressortissant subsaharien, chef présumé d’une association de malfaiteurs spécialisé dans l’arnaque.

L'homme, âgé de 38 ans, "en situation irrégulière au Maroc, agissait en collusion avec d'autres ressortissants africains", précise la préfecture de police de Casablanca dans un communiqué.

Ce dernier était à la tête d'une arnaque bien étrange. Le prévenu a en effet été débusqué suite à la plainte d'un citoyen marocain, à qui il voulait soutirer d’importantes sommes en contrepartie d'un liquide au pouvoir "magique" capable de transformer du papier noir en devises étrangères, d'autant que la victime de l’arnaque avait déjà effectué un transfert d'argent en dirhams au profit de ce réseau.

La police a saisi chez le mis en cause, au moment de son arrestation, un coffre-fort contenant des billets, ressemblant à des billets de banque étrangers noircis, ainsi qu’un téléphone portable. Ce dernier a été placé en garde à vue sous la supervision du parquet, avant d’être déféré devant la justice. L’enquête est en cours sur ses éventuels complices.

Au Maroc, les faits divers en liens avec les superstitions et prétendues affaires de sorcellerie sont toujours d'actualité. En janvier 2017, à Azilal, une petite ville du Haut Atlas, la police a arrêté quatre personnes, dont deux sœurs, pour leur implication présumée dans un réseau criminel qui s'adonne au détournement et à l’enlèvement de mineurs pour s'en servir dans la quête de trésors.

LIRE AUSSI: