TUNISIE
02/03/2018 07h:13 CET

La Tunisie et le Maroc réaffirment leur engagement à relancer l'Union du Maghreb Arabe (VIDÉO)

Le ministre des Affaires étrangères tunisien Khemaies Jhinaoui a affirmé que la valeur des échanges commerciaux entre la Tunisie et le Maroc ont atteint 700 millions de dinars dont 400 millions de dinars d'exportations tunisiennes.

En marge de sa rencontre, jeudi, avec le président du parlement marocain Habib El Melki, en visite officielle en Tunisie, il a également affirmé que les ministères du Commerce des deux pays travaillent "en étroite collaboration" pour faciliter et favoriser les échanges commerciaux entre les deux pays.

"Nous avons discuté de questions régionales notamment la cris en Libye et de la relance l'Union du Maghreb Arabe et de son importance pour les peuples de la région" a affirmé Khemaies Jhinaoui. "Quelques soit nos problèmes, il faut relancer ce rêve qu'est l'Union du Maghreb Arabe" a insisté pour sa part le président du parlement marocain.

Selon lui, ce "groupement économique" permettra au Maghreb de mieux se positionner sur la scène internationale.

Il a également affirmé que les discussions ont porté sur la stabilité de la région et la lutte contre le terrorisme, "une priorité pour les deux pays". Par ailleurs, selon lui, les deux pays se sont engagés "à mettre tout en oeuvre pour que s'applique l'Accord d'Agadir". Celui-ci prévoit la mise en oeuvre d'une zone euro-méditerranéenne de libre-échange regroupant l'Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie.

D'un point de vue bilatéral, "c'est la relance des échanges économiques, commerciaux et touristiques" qui ont primé a-t-il expliqué.

Parmi les principaux produits tunisiens exportés au Maroc se trouvent les dattes. En effet, selon le ministère de l'Agriculture, le Maroc reste le principal importateur de dattes tunisiennes. Le royaume a ainsi importé 27700 tonnes de dattes tunisiennes lors de cette saison agricole.

Dans une interview accordée au HuffPost Tunisie, l'ambassadrice du Maroc en Tunisie Latifa Akharbach avait affirmé qu'il serait "triste" de voir la "concurrence" entre la Tunisie et le Maroc "comme de la prédation" appelant au contraire à jouer sur la " réelle complémentarité" des deux pays.

LIRE AUSSI: Latifa Akharbach, ambassadeur du Maroc en Tunisie: Il est triste de voir notre concurrence comme de la prédation

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.