MAROC
02/03/2018 12h:21 CET

Sahara: Une délégation marocaine le 6 mars à Lisbonne pour rencontrer Horst Köhler

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, accompagné de Omar Hilale, représentant permanent du Maroc à l'ONU, lors d'entretiens avec l'envoyé personnel du SG de l'ONU au Sahara, Horst Köhler, octobre 2017, Rabat.
MAECI
Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, accompagné de Omar Hilale, représentant permanent du Maroc à l'ONU, lors d'entretiens avec l'envoyé personnel du SG de l'ONU au Sahara, Horst Köhler, octobre 2017, Rabat.

DISCUSSIONS - Une délégation marocaine se rendra mardi 6 mars à Lisbonne pour des discussions bilatérales avec Horst Köhler, envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara marocain, indique le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI) dans un communiqué.

La délégation marocaine, conduite par le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, comprend également Omar Hilale, représentant permanent du Maroc à l'ONU, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, et Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab, précise le ministère.

La participation de la délégation marocaine à cette rencontre bilatérale, à l’invitation de l'envoyé personnel, "s'inscrit dans le cadre de la coopération constante du Maroc avec l'ONU pour parvenir à une solution politique définitive au différend régional autour du Sahara marocain", note la même source.

Horst Köhler avait envoyé, le 23 janvier dernier, des invitations au Maroc, à l’Algérie, à la Mauritanie et au Polisario pour des discussions bilatérales. Une rencontre entre l'envoyé spécial pour le Sahara et des représentants du Polisario avait eu lieu deux jours plus tard à Berlin.

Alors que le Polisario s'est dit prêt à entamer des "négociations directes" avec le Maroc, ce dernier a indiqué qu''il n'y avait absolument pas de négociations directes" entre eux et que "rien n’est programmé dans ce sens", selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Selon le communiqué du MAECI, la délégation marocaine sera guidée, lors des rencontres avec Horst Köhler, "par les fondamentaux de la position nationale" tels que soulignés dans le discours du roi Mohammed VI le 6 novembre 2017, à savoir la proposition d'un plan d'autonomie pour le Sahara. Le Polisario souhaite de son côté qu'un référendum d'autodétermination soit organisé.

LIRE AUSSI: