MAROC
02/03/2018 11h:42 CET | Actualisé 02/03/2018 11h:46 CET

Découvrez les collages poétiques et engagés de ce jeune graphiste casablancais

ART - Une Joconde revisitée à la marocaine, des symboles du patrimoine national, le manifeste de l'indépendance qui revient comme un mantra... Jeune graphiste casablancais qui parcours le web à la recherche de matière pour ses collages surréalistes, Mohamed Adam alias Medadamn, nous fait découvrir sa vision du Maroc à travers des œuvres empreintes de nostalgie, de poésie et de rêve, tout en revisitant un pan de notre histoire. Rencontre.

Et opslag delt af Mohamed Adam ® (@medadamn) den

Pour Mohamed Adam, l'art est une forme d'expression de l'être humain, une manière pour lui de transmettre ses sentiments par le biais de la création. "À travers mes collages, j'essaie de montrer ce qu'il y a de précieux dans l'Homme, en mettant en lumière les avancée que la vie apporte sur son chemin", explique l'artiste au HuffPost Maroc. Il oppose ainsi le passé à l'avenir, dans un mélange captivant de couleurs et d'univers.

Présentes dans la majorité de ses œuvres, des références au manifeste de l'indépendance se glissent subtilement (ou pas) dans des collages aussi délirants qu'impactants, qui renvoient vers un imaginaire collectif souvent oublié.

"Le manifeste de l'indépendance du Maroc est un acte hautement symbolique pour le royaume. Pour moi, il représente un acte de courage et de résistance du peuple et des signataires, qui sont devenus ensuite les symboles d'un Maroc libre et les personnages clés de la construction du nouveau Maroc. Et je considère que cet article ne mérite pas d'être archivé, et qu'il mérite bien plus que de n'être mentionné qu'une fois par an. J'ai donc décidé d'utiliser ce symbole pour le faire sortir de l'oubli", confie Mohamed Adam pour expliquer sa démarche, soulignant par ailleurs que cette référence à l'histoire du pays apporte à son travail une touche distinctive saluée par de nombreuses personnes dans son entourage plus ou moins proche.

Et opslag delt af Mohamed Adam ® (@medadamn) den

"Dans chaque œuvre, j'essaye de créer un monde qui puisse interpeler celui qui la regarde et l'emmener dans une balade riche en émotions", ajoute l'artiste. Pour lui, la plus grande source d'inspiration reste la rue et ce qui s'y passe. C'est ainsi qu'il s'inspire des choses simples de la vie quotidienne, de celles qu'on ne remarque plus, pour créer des œuvres à la frontière du réel et du fantastique. "Les anciennes photos et la manière dont elles ont été prises m'inspirent aussi énormément", ajoute-t-il.

Et opslag delt af Mohamed Adam ® (@medadamn) den

"Mon collage artistique est un art contemporain et authentique, à travers lequel j'essaie de toucher la plus large frange possible dans la société", plaide-t-il. "Tout commence avec une idée. Ensuite, je me mets à la cherche de photos qui lui conviennent le mieux et qui vont concrétiser ma vision, pour enfin passer au montage dans le logiciel". Ce sont ainsi plusieurs heures de travail qui sont consacrées à chaque oeuvre.

Et opslag delt af Mohamed Adam ® (@medadamn) den

Diplômé en infographie, ce jeune passionné d'art, de dessin, de guitare et de photographie exerce également en tant que créateur artistique dans une agence de communication casablancaise. Un artiste au multiples facettes qui n'a pas fini de nous émerveiller.

Et opslag delt af Mohamed Adam ® (@medadamn) den

Et opslag delt af Mohamed Adam ® (@medadamn) den

LIRE AUSSI: