ALGÉRIE
02/03/2018 06h:56 CET | Actualisé 02/03/2018 06h:59 CET

Coupure de signal par Canal+: TF1 "scandalisé" dénonce une prise en "otage" des clients

Logos of French television networks TF1 and LCI are seen at the Boulogne-Billancourt headquarters, near Paris, France, April 18, 2016. REUTERS/Charles Platiau
Charles Platiau / Reuters
Logos of French television networks TF1 and LCI are seen at the Boulogne-Billancourt headquarters, near Paris, France, April 18, 2016. REUTERS/Charles Platiau

TF1 s'est dit "scandalisé" vendredi par la "décision unilatérale" de Canal+, qui a interrompu jeudi soir la diffusion des chaînes de TF1 faute d'accord commercial entre les deux groupes.

TF1 "déplore que les clients du groupe Canal+ (...) soient pris en otage" et demande à Canal+ de "prendre en compte l'intérêt légitime des abonnés", ajoute-t-il dans son communiqué.

TF1, qui fournissait jusqu'ici ses chaînes en clair gratuitement, veut désormais obtenir le paiement de droits de diffusion de la part des opérateurs qui les retransmettent à leurs abonnés via leurs "box".

Il a réussi à signer de nouveaux contrats avec SFR et Bouygues Telecom, dont il partage la maison mère, mais pas avec Canal+, ni avec Orange avec qui il est également en conflit ouvert.

Canal+ avait "regretté" jeudi "l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations avec le groupe TF1 après 18 mois de discussions".

TF1 parle de son côté d'une décision "incompréhensible", ajoutant n'avoir "jamais demandé à ce que ses chaînes et son service +replay+ (télévision en rattrapage, NDLR) soient coupés, mais (avoir) au contraire proposé une poursuite des négociations".

Alors que Canal+ a réaffirmé qu'il "n'entend pas payer pour la diffusion de ces chaînes", TF1 estime que sa demande de rémunération n'est "en aucun cas abusive" car Canal+ "vend les chaînes du Groupe TF1 aux téléspectateurs sous forme d'abonnement".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.