ALGÉRIE
01/03/2018 04h:09 CET | Actualisé 01/03/2018 04h:09 CET

Les produits pharmaceutiques pas concernés par la liste des suspensions à l'importation

Medicine are arranged on a shelf inside in a pharmacy in Cairo, Egypt, November 17, 2016. Picture taken November 17, 2016. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany  To match Insight EGYPT-CURRENCY/MEDICINE
Mohamed Abd El Ghany / Reuters
Medicine are arranged on a shelf inside in a pharmacy in Cairo, Egypt, November 17, 2016. Picture taken November 17, 2016. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany To match Insight EGYPT-CURRENCY/MEDICINE

Tout produit pharmaceutique dont l’importation est soumise à l’autorisation préalable du ministère de la Santé et de la Population et de la Réforme Hospitalière, sur la base d’un programme annuel, n’est pas concerné par la liste des suspensions provisoires à l’importation, a indiqué mercredi le ministère du commerce dans un communiqué.

Les produits pharmaceutiques soumis à toute autorisation technique à l’importation délivrée par les administrations habilitées ne sont pas concernés par la production du document officiel attestant que ledit produit est librement commercialisé dans le pays de provenance ou d’origine, précise la même source.

L’obligation de la présentation de ce document est limitée "uniquement aux opérations de l’importation destinée à la vente en l’état" , selon les détails fournis par le ministère du commerce.

Par ailleurs, le ministère indique que toute information ou précision relative au mécanisme d’encadrement des opérations d’importation de marchandises sera portée à la connaissance des opérateurs économiques par voie de presse et sur site internet du ministère du commerce.

Pour rappel, le ministère du commerce avait fixé une liste de 851 produits, relevant de 45 catégories de marchandises, suspendus à l’importation depuis le début de l'année mais qui sera évaluée au bout de trois mois d'application.

Le décret exécutif portant désignation de ces marchandises soumises au régime des restrictions à l'importation a été publié au Journal officiel no 1 de l'année 2018.

Ce texte législatif note que les produits concernés "sont temporairement suspendus à l'importation jusqu'au rétablissement de l'équilibre de la balance des paiements.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.