TUNISIE
28/02/2018 09h:30 CET | Actualisé 28/02/2018 09h:36 CET

"La Tunisie est en train de dériver": L'alerte lancée par l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin (VIDÉO)

Invité de la radio RTL, l'ancien Premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin a alerté mercredi sur la dérive que serait en train de subir la Tunisie. (À partir de 05:50 dans la vidéo ci-dessus)

Se posant en "lanceur d'alerte" avec sa fondation "Leaders pour la paix", Jean-Pierre Raffarin affirme que "La Tunisie est en train de dériver. La Tunisie peut-être l'espace politique où l'islamisme peut conquérir le pouvoir d'une manière démocratique".

C'est pour cela, "qu'il faut aider la Tunisie, car la Tunisie c'est notre frontière" a-t-il expliqué.

Affirmant vouloir faire "la pédagogie de la paix", l'ancien Premier ministre est également revenu sur le rôle joué par la France en Syrie: "Nous sommes aujourd'hui partie prenante d'une guerre civile" a-t-il affirmé. "On s'est engagé contre le djihadisme et contre l'extrémisme islamique. On avait un combat, mais ce combat a été mêlé à la légitimité de l'exercice du pouvoir par Bachar Al Assad en Syrie".

Selon lui, "il n'y a pas d'issue" à la guerre en Syrie "sans un dialogue entre les parties prenantes à savoir Bachar et les Russes". "Quel est notre combat dans cette affaire? Est-ce-que c'est la fin de Bachar? Ou est-ce que c'est la paix? C'est ça, la vraie question. Moi je pense que c'est la paix" a-t-il martelé.

L'ancien Premier ministre français a décidé en 2017 de quitter la politique française pour lancer son ONG "Leaders pour la paix". Celle-ci se réunira le 14 et le 15 mai prochain avec 25 leaders de haut niveau pour parler de la paix et "pour faire en sorte que l'on anticipe un certain nombre de crises" affirme Jean Pierre Raffarin.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.