TUNISIE
01/03/2018 03h:55 CET

Le cinéma tunisien au programme de la 13ème édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

PCMMOfestival / Facebook

Le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (PCMMO) entamera sa 13ème édition du 27 mars au 14 avril prochains, dans sept salles à Paris et en Seine-Saint-Denis. L'événement aura cette année pour parrains la comédienne et actrice syrio-libanaise Darina Al Joundi et l’acteur et réalisateur franco-algérien Lyes Salem.

Au total, 52 films prendront le pouls du cinéma maghrébin et moyen-oriental, mêlant fictions et documentaires, grands succès populaires, avant-premières et découvertes d’inédits. Une compétition de courts métrages et un focus particulier sur la vitalité de la création cinématographique libanaise marqueront cette édition. Des rencontres avec des personnalités du cinéma, des tables rondes, des intermèdes littéraires et musicaux mais aussi un bal oriental suivi d’une soirée électro-libanaise (dimanche 1er avril à Saint-Denis) ponctueront ces vingt jours.

La soirée de présentation de ce nouveau Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient se tiendra le mardi 6 Mars à 20h au Cinéma L'Écran, à Saint-Denis avec la projection du film franco-tunisien "L'amour des hommes", réalisé par Mehdi Ben Attia en 2018 avec Hafsia Herzi, Raouf Ben Amor et Haythem Achour. La film sera suivi d'une rencontre avec le réalisateur tunisien.

La soirée d'ouverture, le mardi 27 Mars à 20h, dans le même lieu, sera quant à elle marquée par la projection du film libano-qatari "Very big shot" (Kteer kbeer) de Mir-Jean Bou Chaaya, avec Wissam Fares, Fouad Yammine, Alexandra Kahwagi, Tarek Yaacoub, suivie d'une rencontre avec son producteur, Lucien Bou Chaaya.

Du côté de la Tunisie, on notera à l'affiche, les documentaires "Cloch'art" réalisé en 2016 par Manel Katri et "Brûle la mer" réalisé en 2014 par Nathalie Nambot et Maki Berchach ainsi que les fictions "Aya" de Moufida Fedhila de 2017 et "Vent du nord" de Walid Mattar de 2018.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.