ALGÉRIE
28/02/2018 07h:29 CET | Actualisé 28/02/2018 07h:29 CET

Les clients sont désormais libres de déposer leur argent et d'en disposer quand ils veulent, selon l'Abef

Archives

Les clients des banques sont désormais libres de déposer leur argent et d’en disposer quand ils veulent, affirme le président de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), Boualem Djebbar sur les ondes de la radio nationale.

L'invité de la rédcation de la 3, a expliqué que la récente Note de la Banques d’Algérie, invitant les banques à ne plus questionner les clients sur l’origine des fonds qu’ils veulent déposer, est une mesure qui permet de capter le maximum de ressources financières et de maximiser la bancarisation de l’économie.

M. Djebbar a indiqué aussi que l’introduction de cette flexibilité en matière d’ouverture de compte, qu’il soit compte particulier ou compte courant entreprise, "va permettre, à coup sûr, aux banques d’aller de l’avant et de capter le maximum d’argent".

Interrogé sur d’éventuels risques de blanchiment d’argent, l’Invité de la rédaction de la Chaine 3, estime que la Note de la Banque d’Algérie "n’est pas en contradiction avec le dispositif national de lutte contre le blanchiment qui relève d’autres organes de contrôle", "le rôle de la banque, précise-t-il, c’est de travailler sur la base de la connaissance du clients, lui réserver le meilleur accueil, recevoir son argent et le faire transiter dans le circuit économique".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.