ALGÉRIE
26/02/2018 05h:35 CET | Actualisé 26/02/2018 06h:06 CET

De probables ruines romaines découvertes par hasard dans un chantier de logements AADL à Tipaza

An Algerian woman looks out to the sea as she visits a Roman ruin at the Tipasa archaeological UNESCO World Heritage site, some 70 km (43 miles) west of Algiers, May 4, 2012. REUTERS/Zohra Bensemra (ALGERIA - Tags: SOCIETY TRAVEL)
Zohra Bensemra / Reuters
An Algerian woman looks out to the sea as she visits a Roman ruin at the Tipasa archaeological UNESCO World Heritage site, some 70 km (43 miles) west of Algiers, May 4, 2012. REUTERS/Zohra Bensemra (ALGERIA - Tags: SOCIETY TRAVEL)

Des vestiges "présumés romains" ont été découverts "par pur hasard" sur le chantier de réalisation de 1.200 unités AADL, dans la ville de Tipasa, a t-on appris dimanche du directeur de la culture de la wilaya qui a signalé l’arrêt "provisoire" des travaux du projet.

Les premiers repérages, réalisés sur site, ont démontré qu’il s’agit de deux tombes de près de deux (2) mètres de long et d’un caveau renfermant des ustensiles "présumés romains", dans l’attente des résultats des analyses du Centre national de recherche en archéologie (CNRA), a indiqué Djilali Zebda dans une déclaration à l’APS.

Le responsable a tenu a préciser qu’il ne s’agit pour le moment que de "simples présomptions", en attendant la confirmation par les résultats des analyses et enquêtes du CNRA, lesquels détermineront, a-t-il dit , la prise d’une décision de " fouilles d’urgences" ou de" sauvetage ", selon son expression.

A noter que la découverte de ces vestiges, sur le chantier d’une base de vie d’un projet de 1.200 unités location-vente du programme "AADL 2013 " sur les hauteurs de Tipasa, a été signalée par l’entreprise en charge du projet à la direction de la culture de la wilaya.

Suite à quoi une décision a été prise pour l’arrêt "provisoire" du projet, dans l’attente des résultats des analyses du CNRA, qui détermineront la poursuite du projet ou sa délocalisation, a-t-on ajouté de même source.

"Les vestiges en question ont été découverts loin du site d’implantation de ce projet de 1.200 logements" , a souligné , pour sa part, la directrice de l’urbanisme de la wilaya, Hakima Hamza, se basant sur les " informations en possession de mes services ", a-t-elle dévoilé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.