ALGÉRIE
26/02/2018 11h:38 CET | Actualisé 26/02/2018 11h:39 CET

Benghabrit demande aux services de sécurité d'enquêter sur "ceux qui poussent les élèves à sortir dans la rue"

A picture taken on February 8, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit in Algiers. Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR        (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)
STR via Getty Images
A picture taken on February 8, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit in Algiers. Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

La ministre de l'Education nationale Nouria Benghabrit a déclaré avoir ordonné une enquête sur "ceux qui poussent les élèves à sortir dans la rue".

"Je pense que l’exploitation des élèves est une ligne rouge. Notre rôle et notre devoir est de protéger ces élèves qui sont des mineurs. Aujourd’hui, j’ai demandé officiellement une enquête aux services de sécurité", a souligné aujourd'hui la ministre de l’Éducation nationale en marge de sa rencontre avec les autres syndicats de Education notamment la FNTE. Les responsables de cet "acte grave", affirme encore Benghabrit, "doivent être démasqués".

Concernant les enseignants grévistes du Cnapeste, Nouria Benghabrit a affirmé garder " les portes du dialogues ouvertes"; Dance sillage, elle précisera que "les enseignants licenciés" ont le droit d'introduire des recours pour faire barrage à leur licenciement", a-t-elle souligné.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.