ALGÉRIE
25/02/2018 05h:55 CET | Actualisé 25/02/2018 05h:55 CET

11% des syndicalistes de l'UGTA sont des femmes

Facebook/soumia salhi

Les femmes syndicalistes représentent 11 % de l'effectif des syndicats de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), a révélé samedi à Oran le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said.

Dans une allocution lors des travaux de la conférence nationale sur "la femme travailleuse et syndicaliste", organisée dans le cadre de la célébration du double anniversaire de la création de l’UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures, M. Sidi Said a souligné que l'UGTA compte 11 % de femmes syndicalistes sur un effectif total 2,7 millions de syndicalistes, estimant ce taux "important".

Après avoir abordé l’histoire et le rôle de la commission nationale de la femme travailleuse relevant de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said a fait savoir que 40 % de femmes syndicalistes ont bénéficié d’une formation au niveau de l’institut national des études et de recherche d’Alger sur un total de 62.000 syndicalistes depuis l'an 2000.

Le secrétaire général de l’UGTA a fait remarquer que ce taux est "énorme", soulignant que des pays plus développés sur le plan économique "n’ont pas atteint ce chiffre", ce qui constitue "une victoire des femmes syndicalistes".

Rappelant le combat de la femme durant la glorieuse guerre de libération nationale et la décennie noire, M. Sidi Said a indiqué que 657 syndicalistes ont été victimes du terrorisme dont 25 femmes, appelant les syndicalistes à œuvrer à la prospérité de l’UGTA à travers la participation et l'animation des bureaux relevant de la commission nationale de la femme travailleuse "qui aura les moyens à sa disposition".

Lors de cette conférence, la coordinatrice et présidente de la commission nationale de la femme travailleuse, Samia Salhi a été réélue à l’unanimité, un communiqué final a été élaboré et les activités et initiatives de cette commission (2017-2018) ont été présentées.

Initiée par l’UGTA, cette rencontre a enregistré la présence d'une délégation de l’Organisation de l’unité syndicale africaine conduite par son représentant permanent à l’Organisation internationale du travail (OIT), Diallo Abdoulaye, aux côtés de cadres de la centrale syndicale.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.