ALGÉRIE
24/02/2018 04h:41 CET | Actualisé 24/02/2018 04h:42 CET

Réhabilitation de la Casbah: 3 projets réceptionnés avant fin 2018

A wall painted by an Algerian artist in the famous district of the Casbah, Algiers, Algeria, January 29, 2018. The distric was integrated into a project of UNESCO organization to get people to visit the old city. (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images)
NurPhoto via Getty Images
A wall painted by an Algerian artist in the famous district of the Casbah, Algiers, Algeria, January 29, 2018. The distric was integrated into a project of UNESCO organization to get people to visit the old city. (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images)

Trois projets s'inscrivant dans le cadre de la réhabilitation de la cité antique de la Casbah seront réceptionnés avant la fin de l'année 2018, a indiqué le responsable chargé du dossier de la Casbah auprès de la wilaya d'Alger, Said Guellal.

Il s'agit des projets de restauration des sites Dar El Baroud (poudrière) et de la Mosquée du Dey, et des canalisation d'assainissement des eaux usées la Casbah, a-t-il précisé ajoutant que les travaux vont bon train.

Invité de la radio Culture dans le cadre d'une journée ouverte organisée à Dar Aziza, à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la Casbah, M. Guellal a indiqué que les travaux de restauration et de réhabilitation de la Casbah d'Alger, site historique classé au patrimoine mondial de l'humanité et placé sous la tutelle de la wilaya d'Alger, avançaient à bon rythme.

Il a fait état de la réception prochaine de 3 projets susnommés sur les 10 projets en cours de réalisation.

Il a annoncé, à cette occasion, l'achèvement pour fin 2018, du projet de restauration de 3 canalisations d'assainissement des eaux usées sur une longueur de 1.6 km placés sous la supervision de la direction des Ressources en eau de la wilaya d'Alger, en charge de travaux de restauration en recourant, a-t-il dit à des techniques modernes.

L'opération de restauration au niveau de ce site a permis de découvrir plusieurs pièces archéologiques, a-t-il fait savoir.

Le même responsable a rappelé que l'enveloppe allouée pour l'exécution de la première tranche des opérations de restauration des sites et vestiges de la Casbah s'élevait à 24 milliards DA, comprenant la restauration de 212 bâtisses historiques prises en charge dans le cadre du plan permanent de sauvegarde de la Casbah.

La Casbah qui s'étend sur une superficie de 105 hectares comprend 1816 bâtisses, dont 212 ayant été programmées dans le cadre du plan d'intervention d'urgence, a indiqué M. Guellal. Il a relevé que 10 sites historiques et révolutionnaires faisaient l'objet actuellement d'opérations de restauration et de réhabilitation, à l'image notamment du "Palais du Dey" (Haute Casbah) et ses trois annexes, à savoir Dar El Baroud, la mosquée du Dey et la Mosquée El Berania.

Au site du palais du Dey s'ajoutent également le Palais Hassan Bacha, la Maison Bachtarzi et les maisonnettes de la rue Ouslimani à la basse Casbah, ainsi que la maison de la moudjahida Djamila Bouhired et d'autres mosquées et habitations mitoyennes.

Suite à la décision de transférer le dossier de la casbah de la tutelle du ministère de la Culture à la wilaya d'Alger, cette dernière assure à travers sa direction des équipements publics, l'opération de restauration du Centre historique d'Alger, rappelle M. Guellal, précisant que le département de la culture continue à assurer l'appui et le suivi technique par le biais de l'Agence de réalisation des grands projets culturels (ARPC).

La wilaya d'Alger assurera la gestion de ce dossier du patrimoine matériel en adéquation avec le plan permanant de sauvegarde et de mise en valeur adopté par le Gouvernement en 2012.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.