ALGÉRIE
24/02/2018 14h:26 CET | Actualisé 24/02/2018 14h:26 CET

L'Algérie élue vice-présidente de la Commission du désarmement des Nations-Unies

The United Nations Security Council votes to approve a resolution calling for the establishment of a U.N. mission to oversee disarmament should Colombia's government and leftist FARC rebels reach a peace deal at U.N. headquarters in New York, January 25, 2016. REUTERS/Mike Segar
Mike Segar / Reuters
The United Nations Security Council votes to approve a resolution calling for the establishment of a U.N. mission to oversee disarmament should Colombia's government and leftist FARC rebels reach a peace deal at U.N. headquarters in New York, January 25, 2016. REUTERS/Mike Segar

L’Algérie a été élue par acclamation à la vice-présidence de la Commission du désarmement des Nations unies pour l’année 2018, a appris l'APS auprès de la mission permanente de l’Algérie à New York.

Cette élection "témoigne une fois de plus de la reconnaissance du rôle et de l’engagement de l’Algérie en faveur de la réalisation des objectifs de désarmement et de la non-prolifération".

Cette année, la Commission aura à examiner deux thématiques : la réalisation de l’objectif du désarmement nucléaire, et la prévention d’une course aux armements dans l’espace extra-atmosphérique.

Créée en 1978, la Commission du désarmement est un organe subsidiaire de l’Assemblée générale des Nations Unies et composée de tous les Etats membres. Elle a pour mandat de formuler des recommandations sur diverses questions liées au désarmement, à la non-prolifération, et à la sécurité internationale.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.