TUNISIE
23/02/2018 09h:17 CET | Actualisé 23/02/2018 09h:17 CET

Voici la nouvelle façon de faire une demande en mariage saugrenue

WASHINGTON, DC - Local Living- Florida vs. California avocados photographed in Washington, DC. (Photo by Deb Lindsey For The Washington Post via Getty Images).
The Washington Post via Getty Images
WASHINGTON, DC - Local Living- Florida vs. California avocados photographed in Washington, DC. (Photo by Deb Lindsey For The Washington Post via Getty Images).

'avocat a la cote auprès des milléniaux. Impossible de l'éviter, il se glisse dans les smoothies, les tacos, les toasts ou même dans les burgers.

Et voilà qu'il s'invite maintenant dans les demandes en fiançailles. Une nouvelle tendance a pris d'assaut Instagram.

À l'aide d'un avocat coupé en deux et dénoyauté, les futurs époux s'agenouillent et ouvrent le fruit pour présenter la bague qui trône au centre.

1000 times 🥑🤤 YES #avocadoproposal

Une publication partagée par Gabriela 🖤 (@madamedaloia) le

Selon Bustle, la nouvelle utilisation de l'aliment a débuté après que FoodDeco, une styliste et photographe de nourriture basée à Amsterdam, eut publié sur Instagram une vidéo des étapes pour une demande en mariage insolite.

L'idée a vite été reprise par les internautes. Les photos de ce moment sont accompagnées du mot-clic #AvocadoProposal.

Cette idée avait pourtant déjà été présente sur Instagram en 2016. Un «amateur de yoga et de bol de smoothie» et sa copine s'étaient dit oui à l'aide du fameux avocat, a rapporté Today.

Au Royaume-Uni, un supermarché a lancé un autocollant pour identifier les avocats idéaux pour une demande. L'étiquette Perfect Proposal est présente dans les épiceries Clapham, a expliqué The Independant.

Il semble que la Toile ne sait pas trop comment réagir à cette idée.

«Je vais être honnête... Je ne sais pas si je dirais oui si on demandait ma main avec un avocat.»

«Certains de mes merveilleux couples ont caché des bagues dans des oeufs ou des gâteaux, mais je n'avais jamais vu d'#avocadoproposal jusqu'à maintenant.»

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.