22/02/2018 10h:22 CET | Actualisé 22/02/2018 10h:22 CET

Microsoft veut mettre fin au mot de passe !

Microsoft's new offices at South County Business Park in Leopardstown, South Dublin. (Photo by Niall Carson/PA Images via Getty Images)
Niall Carson - PA Images via Getty Images
Microsoft's new offices at South County Business Park in Leopardstown, South Dublin. (Photo by Niall Carson/PA Images via Getty Images)

Microsoft prépare la fin des mots de passe dans la prochaine version du système d’exploitation Windows 10. La société américaine a profité de la publication de la dernière build de Windows 10 S pour dévoiler les nouvelles fonctionnalités de la version finale. La suppression des mots de passe figure parmi elles.

La multiplication des processus numériques a montré le médiocre niveau de sécurité de la méthode d’authentification en ligne via la paire identifiant/mot de passe. Les derniers actes de vols massifs d’adresses email, de profils numériques et de mots de passe montrent les limites de cette méthode. Des célébrités ont vu toutes leurs vies numériques effacées.

Leurs identifiants Apple et comptes Google, Twitter et Amazon ont été volés par des pirates informatiques en l’espace d’une heure. Ces hackers tweetaient des remarques malveillantes à partir des comptes Twitter volés, et ont même nettoyé les iPhone, iPad et MacBook des comptes piratés.

Ces incidents sont des exemples de ce qui peut arriver lorsque les noms d'utilisateur et mots de passe arrivent entre de mauvaises mains. C’est pourquoi, Microsoft prépare la fin des mots de passe dans la prochaine version du système d’exploitation Windows 10. La société américaine a profité de la publication de la dernière build de Windows 10 S pour dévoiler la totalité des nouvelles fonctionnalités de la version finale.

La suppression des mots de passe est parmi celles qui ont attiré l’attention des observateurs. C’est l’un des objectifs principaux de la prochaine mise à jour de Windows 10 S prévue au mois d’avril prochain. Désormais, chez Microsoft le contrôle de l’authentification des utilisateurs s’effectuera via la lecture des empreintes digitales, les codes PIN et la reconnaissance faciale.

La firme de Redmond permet aux usagers d’utiliser une application compatible avec Android et iOS pour générer un code consultable sur leurs smartphones. Ils auront alors besoin de ce code pour configurer définitivement Windows, ce qui renforcera la sécurité de l’accès au contenu de leurs ordinateurs, puisque le piratage d’un tel système nécessite l’accès, en même temps, au smartphone de l’utilisateur.

La biométrie est l’alternative principale

"Les changements apportés par la nouvelle version de Windows impliquent qu’un PC sous Windows 10 S ajoute automatiquement une expérience utilisateur sans mots de passe", lit-on sur le Blog de Microsoft. Les stratèges de l’éditeur de Windows rejoignent donc les experts de la sécurité de l’information qui s’accordent à dire que la solution à l’insécurité numérique est carrément l'élimination totale des couples des noms d'utilisateur et mots de passe. La biométrie est l’alternative principale au mot de passe.

En effet, l’authentification biométrique est devenue l’un des nouveaux axes de la sécurité de l’information numérique. Le système existe partiellement depuis plusieurs années, mais l’initiative de le démocratiser est venue, non pas des gouvernements, mais des fabricants de terminaux mobiles intelligents et, aujourd’hui, des développeurs de solutions softwares comme Microsoft. C’est aussi Apple qui a popularisé cette technologie en lançant le premier un capteur d’empreinte digitale intégré à l’iPhone 5S, suivi par d’autres fabricants, comme Samsung, qui permet à ses clients de s’identifier par l’iris de leurs yeux, unique à chaque individu.

Aussi, dans le but d’apporter plus de sécurité, Apple veille à ce que les empreintes digitales et les scanners faciaux soient stockés dans le Secure Enclave de chaque téléphone, et non pas dans une base de données unique. L'émergence des lecteurs d'empreintes digitales n’est qu’une partie du nouveau processus de sécurisation numérique. La technologie de demain dotera les téléphones cellulaires de caméras biométriques ultra performantes et de gadgets électroniques d’authentification très pratiques. Des millions d’utilisateurs se débarrasseront du processus ennuyeux de la confirmation de leurs identités numériques via le mot de passe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.