MAROC
21/02/2018 08h:54 CET

Project Runway: Abdelhanine Raouh, étoile montante de la couture au Maroc

Instagram/Abdelhanine_raouh

MODE - Représentant du savoir-faire marocain en matière de couture, Abdelahnine Raouh avait fait sensation au fil de ses passages remarqués dans l'émission Project Runway Middle East jusqu'à atteindre la finale, le 11 février dernier à Beyrouth. Retour sur la participation de ce jeune créateur qui n'a pas dit son dernier mot.

Pour sa deuxième édition, le show télévisé, qui a mis en compétition 12 stylistes les plus prometteurs de la région dès novembre dernier, a vu la participation d'un jeune créateur marocain déjà bien connu du public pour ses caftans voluptueux et ses coupes poétiques. Cette fois, Abdelhanine Raouh a dû faire ses preuves dans un tout autre registre, pour convaincre un jury présidé par le célèbre créateur libanais Elie Saab, l'icône de la mode tunisienne Afef Jnifen et l'actrice égyptienne Yousra.

"Project Runway représente un nouveau challenge dans ma vie. C'est une façon pour moi de montrer mon savoir-faire et de prouver que je suis un designer qui ne s'arrête pas à dessiner des croquis mais qui peut aussi bien réaliser du traditionnel que du moderne", nous confie le jeune R'bati. "Mon but était d'enlever l'étiquette du créateur marocain de caftans. J'avais envie de montrer que je pouvais aussi bien faire des tenues modernes de tous les jours que de la robe du soir".

التفاصيل واضحة في تصاميم عبد الحنين! #MEProjectRunway

Et opslag delt af projectrunway (@meprojectrunway) den

Grand favori du jury lors de plusieurs primes, Raouh était dès le début pressenti à un beau parcours dans l'émission mais pas que. "Je pense que mon expérience ainsi que les créations que j'ai présentées lors des premiers épisodes de Project Runway m'ont permis de prendre conscience de mon potentiel, et m'ont donné encore plus confiance en moi et en mes chances d'arriver en finale", confie le créateur. "L'expérience de Project Runway fait qu'on découvre et qu'on en apprend plus sur soi et sur ce qu'on est capable d'accomplir".

Lors de la dernière épreuve de l'émission, Abdelhanine et deux autres finalistes ont eu deux mois de préparation pour réaliser leur ultime défilé et tenter de remporter le titre de "meilleur créateur". "Il nous a été demandé de travailler la collection depuis le Liban, donc j'ai travaillé pendant deux mois à Beyrouth, mais je voulais aussi faire participer mon atelier et mes artisans au Maroc. J'ai donc décidé de réaliser certaines broderies et pelages au Maroc pour mettre en avant le savoir-faire marocain et rendre hommage à notre bel artisanat, pour le présenter au monde arabe", souligne-t-il. "Je pense (du moins j'espère) avoir représenté dignement le Maroc. J'ai aussi voulu montrer notre savoir-vivre, nos valeurs, notre culture… Et pour moi, c'est en soi une grande fierté".

Le point de départ de cette collection est l'œuvre de Alfons Mucha, un illustrateur et graphiste tchèque qui a eu une carrière artistique extraordinaire au début du 20ème siècle. "De ce créateur est née l'idée de travailler sur l'Art nouveau. Je me suis également inspiré de plusieurs créateurs de la même période, qui ont travaillé sur les métros parisiens, notamment l'architecte Hector Guimard, d'où l'idée d'agrémenter certaines pièces avec des motifs, des broderies ou des bijoux en forme d'insectes. Il y avait notamment plusieurs petites broches d'insectes qu'on ne remarque pas forcement à la télévision mais qui étaient bien présentes", précise le créateur marocain, qui prépare en ce moment un shooting photo pour montrer les détails de cette collection.

raouh

Abdelhanine Raouh opte alors pour une collection d'une vingtaine de pièces dans les tonalités nacrées, ainsi qu'une robe de mariée. "J'ai voulu bousculer les codes de la mode en optant pour une collection en écru blanc et une robe de mariée de couleur. Le choix du blanc vient de la nacre, car je me suis également inspiré d'un créateur de cette époque, René Lalique, qui réalisait des bijoux en forme d'insectes et qui utilisait beaucoup de perles, d'où l'utilisation de perles dans cette collection".

Bien qu'il n'ait pas remporté le titre, Abdelhanine Raouh est le créateur qui réunit aujourd'hui la plus large communauté de fans parmi ses concurrents, avec près de 150.000 followers sur Instagram. Son travail a également été remarqué par Elie Saab. "Il m'a dit qu'il ressentait l'âme d'artiste que j'ai au fond de moi, et je pense que c'est le plus beau compliment que l'on puisse recevoir d'un créateur de son calibre", se souvient Abdelhanine.

Abdelhanine Raouh avec Elie Saab

"Grace à Project Runway, j'ai gagné en notoriété au Maroc mais aussi dans tout le monde arabe. Je reçois des milliers de messages quotidiennement venant de gens de différents pays du monde arabe… Et c'est un vrai bonheur! Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont suivi et soutenu. Beaucoup m'ont dit que si je n'avais pas gagné l'émission, j'avais gagné leur cœur et pour moi gagner l'amour et la considération du public, c'est le meilleur des cadeaux et ma plus grande fierté!", conclut-il.

De retour au Maroc, le créateur prépare s'apprête à réaliser une nouvelle collection qui regroupera à coup sûr le meilleur des enseignements du célèbre télé-crochet.

LIRE AUSSI: