ALGÉRIE
20/02/2018 09h:43 CET | Actualisé 20/02/2018 09h:44 CET

Transport aérien et maritime de marchandises: 9 opérateurs privés déposent leurs dossiers

Algiers Port, General View of Algiers on November 24, 2017 Algerian voters are choosing new local leaders in an election marked by the frustration of growing poverty caused by low oil prices. More than 50 political parties present candidates in Thursday's elections for mayors and council members in 1,541 cities and 48 local assemblies (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images)
NurPhoto via Getty Images
Algiers Port, General View of Algiers on November 24, 2017 Algerian voters are choosing new local leaders in an election marked by the frustration of growing poverty caused by low oil prices. More than 50 political parties present candidates in Thursday's elections for mayors and council members in 1,541 cities and 48 local assemblies (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images)

Le ministre des Travaux publics et des Transports Abdelghani Zaalane a fait état, lundi à Alger, de la réception de neuf dossiers d'opérateurs privés pour l'ouverture de l'activité du transport aérien et maritime de marchandises qui relevait des missions du seul secteur public.

S'exprimant sur les ondes de la Radio nationale, M. Zalaane a précisé que depuis l'annonce de l'ouverture de ce créneau aux investisseurs privés, il a été enregistré le dépôt de cinq (5) dossiers pour le transport maritime de marchandises et quatre (4) pour transport aérien de marchandises.

L'ouverture du transport de marchandises par voie maritime ou aérienne au secteur privé permettra de relever le quota de l'Algérie sur le marché mondial du transport de marchandises et l'encouragement de l'investissement public et privé pour l'édification d'une économie nationale productive et la création de nouveaux emplois, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le ministre des Travaux publics et des Transports a rappelé que son secteur avait bénéficié, au cours de l'année en cours d'une enveloppe budgétaire de 370 milliards DA allouée au lancement de nouveaux projets dans le domaine des Travaux publics et au parachèvement d'autres gelés par manque de ressources financières suite à l'effondrement des cours du pétrole.

Air Algérie? Pas en Faillite mais connait des difficultés...

Interrogé sur la situation de la compagnie aérienne Air Algérie, le ministre a réitéra que cette entreprise publique "n'est pas en situation de faillite", mais confrontée à des difficultés résultant de l'accumulation de problèmes depuis plusieurs années, ajoutant qu'il sera remédié à la situation avec la contribution de toutes les parties composées de partenaires sociaux, des travailleurs, des gestionnaires et des pouvoirs publics, car il s'agit de l'intérêt général même de la compagnie qui engage également celui du pays, et qui est au-dessus de toute considération.

A ce propos, M. Zalaane a déclaré avoir pris connaissance récemment d'un plan pour le développement de la compagnie Air Algérie et qui vise à renforcer sa compétitivité et appuyer son équilibre, indiquant que ce plan concerne l'éxtention de l'activité de la compagnie, notamment vers des pays africains, à condition que ces destinations soient rentables et dans les possibilités de la compagnie.

Le ministre a estimé, par ailleurs, que les augmentations des tarifs de transport sont "symboliques" et sont le résultat d'un travail de concertation et de dialogue entre les pouvoirs publics et les représentants des transporteurs, ajoutant qu'une commission a été installée au niveau du ministère et avait tenu 10 séances avec les représentants de transporteurs, ayant débouché sur une augmentation symbolique des tarifs du transport terrestre des voyageurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.