MAROC
20/02/2018 06h:48 CET

Crash d'avion en Iran: l'épave localisée

Members of emergency and rescue team search for the plane that crashed in a mountainous area of central Iran, February 19, 2018. REUTERS/Tasnim News Agency  ATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY.
Tasnim News Agency / Reuters
Members of emergency and rescue team search for the plane that crashed in a mountainous area of central Iran, February 19, 2018. REUTERS/Tasnim News Agency ATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY.

IRAN - L'épave d'un avion de ligne iranien, porté disparu depuis dimanche 18 février avec 66 personnes à bord dans une zone montagneuse du pays, a été localisée, a annoncé mardi un porte-parole des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime.

"Un hélicoptère des Gardiens de la révolution a localisé ce matin (mardi) l'épave de l'avion dans la montagne de Dena", dans le sud-ouest du pays, a indiqué ce porte-parole, Ramezan Sharif, cité par la télévision d'Etat iranienne.

"Depuis hier, des drones des Gardiens de la révolution avaient commencé à minutieusement étudier le terrain où l'avion s'est probablement écrasé et ce matin, deux hélicoptères des forces aérospatiales ont été expédiés vers l'endroit" de l'accident, a précisé ce porte-parole.

La compagnie iranienne Aseman Airlines avait annoncé que les 66 passagers et membres d'équipage de cet ATR 72 ont tous péri dans le crash.

Disparu des écrans radar pendant une tempête de neige

Le bimoteur à hélices assurait la liaison entre Téhéran et la ville de Yasouj, à environ 500 km au sud de la capitale iranienne. Il a disparu des écrans radar pendant une tempête de neige dans la région des monts Zagros en début de matinée alors qu'il approchait de sa destination.

L'Iran a connu, ces dernières années, plusieurs crashs aériens, dus notamment à l'ancienneté de sa flotte d'avions. Comme le rappelle la BBC, "le pays a eu des difficultés à entretenir ses avions suite aux sanctions internationales qui lui ont été imposées pour freiner son programme nucléaire".

La BBC rappelle également que depuis la suspension d'une majeure partie de ces sanctions en 2015, les compagnies aériennes iraniennes ont lancé une mise à niveau de leur flotte aérienne.

LIRE AUSSI:Iran: 66 morts dans le crash d'un avion de ligne