MAROC
20/02/2018 13h:26 CET | Actualisé 20/02/2018 13h:32 CET

Cette affiche de la commune d'Agadir s'est (un peu trop) inspirée d'une campagne de sensibilisation québécoise

Twitter

PLAGIAT - Il a suffi de trois jours et quelques clics pour que la nouvelle campagne de la commune d'Agadir pour la sécurité à vélo soit dénoncée. La commune avait mis en place, début février, des panneaux pour sensibiliser au port du casque dans quelques endroits de la ville.

Les affiches, dont une située à l'entrée de la ville, montrent une fraise qui porte un casque de vélo. On peut y lire en arabe: "Protège ta tête lorsque tu es à vélo", et en français: "Une tête, c'est fragile. Protège-là." Le logo bleu et jaune de la commune d'Agadir est également situé en haut et en bas de l'affiche.

Si l'idée semble amusante et efficace pour une campagne de sensibilisation à la sécurité routière, il s'est vite avéré qu'elle n'a pas été créée par la commune d'Agadir ou par l'agence de communication en charge.

Après que la photo d'un des panneaux situé à l'entrée de la ville a été publiée sur les réseaux sociaux, l'origine de l'affiche de sensibilisation a refait surface. Il s'agit d'une campagne de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), qui date de 2013 et comporte les mêmes éléments que l'affiche d'Agadir, notamment l'image de la fraise, les couleurs, le slogan et même la police du texte.

"Ils croyaient que ça allait passé inaperçu" dit, en riant, Mohammed Reda Taoujni, militant associatif à Agadir. "La commune ne veut pas se tenir responsable et chacun rejette la faute sur l'autre", nous explique-t-il.

Contactée par le HuffPost Maroc, la commune reste injoignable. Pour Mohammed Reda Taoujni, elle garde le silence et ne va "probablement pas communiquer là-dessus".

"L'imitation est la plus sincère des flatteries"

"La Société de l’assurance automobile du Québec n’a pas été contactée pour l’utilisation de cette idée", a affirmé Gino Desrosiers, responsable des relations presse de la SAAQ, contacté par le HuffPost Maroc. "Toutefois, comme on dit: l’imitation est la plus sincères des flatteries. En espérant que l’utilisation de ce visuel puisse contribuer à l’augmentation du port du casque de vélo et par conséquent à la diminution des blessures graves et mortelles", a-t-il souligné.

Face aux critiques, la commune d'Agadir a choisi de retirer les affiches et d'arrêter la campagne de sensibilisation, selon Mohammed Reda Taoujni. Cependant, l'affiche est toujours présente sur la toile où quelques internautes ont crié au plagiat. D'autres s'indignent que la commune n'ait pas cherché à recruter un jeune designer graphique de la ville pour leur créer une affiche originale.

Le Québec est une région proche de la région de Souss Sijelmassa [où se situe Agadir] selon les dernières découvertes géographiques.

Oui je l'ai déjà vu, au lieu de donner une chance aux jeunes pour créer de nouvelles idées, ils ont choisi la méthode facile. En plus, ils ont sûrement dû payer cher [pour recruter une agence de communication]

Il n'y a aucun problème, le plus important est que le message passe.

Vous exagérez! Si tu vois une idée que tu aimes bien, tu la partages, ça ne fait rien! Vous cherchez la petite bête.

LIRE AUSSI: