ALGÉRIE
19/02/2018 08h:37 CET | Actualisé 19/02/2018 08h:38 CET

Plus de 40.000 biens culturels récupérés les cinq dernières années

An ancient handwritten copy of the holy Koran is seen in a house on Dhalamlam Mountain, in the Jafariya district of the western province of Raymah, Yemen June 1, 2016. REUTERS/Abduljabbar Zeyad          SEARCH "MOUNTAINTOP" FOR THIS STORY. SEARCH "WIDER IMAGE" FOR ALL STORIES.
ABDULJABBAR ZEYAD / Reuters
An ancient handwritten copy of the holy Koran is seen in a house on Dhalamlam Mountain, in the Jafariya district of the western province of Raymah, Yemen June 1, 2016. REUTERS/Abduljabbar Zeyad SEARCH "MOUNTAINTOP" FOR THIS STORY. SEARCH "WIDER IMAGE" FOR ALL STORIES.

Plus que 40.000 biens culturels ont été récupérés durant les cinq dernières années en Algérie, a indiqué dimanche le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.

Intervenant à l'ouverture de la 3e session de formation sur "La préservation du patrimoine culturel et la lutte contre le trafic des biens culturels" au profit des différents corps de sécurité, M. Mihoubi a indiqué que "plus de 40.000 biens culturels ont été récupérés durant les cinq dernières années" précisant qu'il s'agit notamment "d'objets d'arts, de pièces de monnaie et de manuscrits".

Le ministre a valorisé, à ce propos, "le grand travail" accompli par les Douanes algériennes, l'Armée populaire nationale (ANP) et la Police.

La majorité des pièces archéologiques, objet de contrebande, se trouvent dans les wilayas frontalières à l'Est tandis que les manuscrits sont conservés dans des armoires-bibliothèques traditionnelles dans le Sud et le Sud ouest.

Le ministre a évoqué "le danger" auquel sont exposés les manuscrits et autres documents rares se trouvant dans des armoires-bibliothèques familiales du fait de leur vente à des particuliers dont des étrangers au lieu de les remettre à la Bibliothèque nationale (BN) ou aux Archives algériennes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.