MAROC
19/02/2018 12h:36 CET

Selon une ONG espagnole, 500.000 migrants clandestins pourraient arriver prochainement au Maroc

A migrant, part of a group intercepted aboard a dinghy off the coast in the Mediterranean Sea, talks to a Spanish police officer after arriving on a rescue boat at the Port of Malaga, Spain December 7, 2017. REUTERS/Jon Nazca
Jon Nazca / Reuters
A migrant, part of a group intercepted aboard a dinghy off the coast in the Mediterranean Sea, talks to a Spanish police officer after arriving on a rescue boat at the Port of Malaga, Spain December 7, 2017. REUTERS/Jon Nazca

MIGRATION - Des chiffres impressionnants. Alors que la route libyenne pour l'Europe était jusqu'à récemment la principale utilisée en Méditerranée par les migrants clandestins, notamment en provenance de pays d'Afrique subsaharienne, la route marocaine pourrait prochainement voir affluer un grand nombre de candidats à l'immigration clandestine vers l'Espagne.

Selon la Commission espagnole pour l'aide aux réfugiés, citée par Radio Granada, "il y a une migration historique de la Libye vers le Maroc à travers l'Algérie. Un demi-million de personnes sont en marche". La commission, qui rassemble de nombreuses associations, militants des droits de l'Homme et institutions publiques, considère que l'Espagne n'est pas "préparée" à cet afflux de migrants qui pourraient bientôt arriver dans le pays depuis les côtes marocaines.

Des migrants qui fuient de plus en plus la Libye par l'Algérie et le Maroc à cause des nombreuses pressions migratoires exercées par les pays de l'Union européenne sur la Libye mais aussi des conditions inhumaines avec lesquelles certains sont traités dans les centres de détention libyens.

Selon José Carlos Cabrera, porte-parole de la commission en Andalousie, la pression migratoire risque ainsi d'être sans précédent dans les mois qui viennent, avec l'arrivée massive d'embarcations clandestines vers les côtes andalouses.

L'Espagne de plus en plus touchée par la pression migratoire

L'année dernière, l'Espagne a connu une augmentation record du nombre de migrants clandestins. Ainsi comme le rappelle le journal Le Monde, "ils sont 26 467 à avoir tenté de trouver refuge en Espagne en 2017, d’après les derniers chiffres du ministère de l’intérieur, soit plus de deux fois le chiffre de 2016". Selon Ouest-France, 153 personnes sont mortes l'an dernier en essayant de traverser le détroit de Gibraltar. Des migrants parmi lesquels se trouvent, selon le journal français, de plus en plus de Marocains et Algériens.

Entre dimanche soir et ce lundi matin, 73 personnes, dont un mineur et trois femmes, ont été secourus par les sauveteurs espagnols espagnols:

LIRE AUSSI: