TUNISIE
19/02/2018 09h:21 CET | Actualisé 19/02/2018 11h:42 CET

Journées Poétiques de Carthage: Le concours du manuscrit des jeunes poètes prépare sa première édition

Facebook/JCP-Journées poètiques de Carthage

Le concours du manuscrit des jeunes poètes, organisé par la direction des Journées Poétiques de Carthage (JPC) se tiendra du 21 au 30 mars prochain.

L'événement, qui s'apprête à entamer sa première édition, rend par son nom hommage au poète et écrivain tunisien Jaafer Majed (1940-2009), initiateur de la revue littéraire "Rihab El Maârifa" et auteur de plusieurs recueils célébrant notamment Kairouan, sa ville natale (Étoiles sur la route en 1968, Les pensées en 1981 ou encore Fatigue en 1993). Jaafer Majed a été membre de l'Union des écrivains tunisiens dès 1981.

En vue de cette imminente manifestation, les candidatures demeurent ouvertes aux jeunes poètes jusqu'au 5 mars 2018. Dans le formulaire mis à la disposition des intéressés, il est précisé que les candidats doivent être âgés de moins de 35 ans et ne pas avoir déjà remporté de prix ou publié d'œuvres poétiques auparavant.

Le dossier de candidature que ce dernier devra fournir dans le cadre de la sélection doit quant à lui comprendre une copie de sa carte d’identité et un formulaire dument rempli, disponible sur le site officiel des JPC, ainsi que 3 copies d'un manuscrit ne devant pas dépasser 150 pages. Une fois complet, le dossier peut être envoyé à la direction des JPC par voie postale en courrier recommandé ou déposé directement au bureau d’ordre sis au rue 8011 immeuble E (premier étage), Montplaisir 1002, Tunis.

À l'issue de cette sélection, l'heureux candidat ayant obtenu le premier prix remportera la somme de 1.000 dinars, le deuxième 700 dinars et enfin le troisième sera récompensé par 500 dinars.

Les Journées Poétiques de Carthage réuniront, auprès des invités tunisiens, des professionnels venus du Liban, de Syrie, de Mauritanie, de Colombie, des Émirats arabes unis, de l'Arabie Saoudite, du Maroc, d’Algérie, d'Oman, d'Égypte, de Jordanie, de Palestine, d'Irak, de France, ou encore d'Espagne. La manifestation, qui s'ouvrira ce 22 mars avec un spectacle avenue Habib Bourguiba à Tunis, se poursuivra jusqu'au 31 mars. Son programme comprendra notamment des lectures poétiques et des panels.

Notons que les JPC sont placés sous la direction d'une autre personnalité de la poésie, fière de ses origines kairouanaise, Jamila Mejri. Lauréate 2005 du prestigieux prix Abou El Kacem Chebbi pour son recueil "Dhakiratou Attaïer", elle est la première femme à avoir été élue présidente de l'Union des écrivains tunisiens en 2008, avant d'être nommée présidente de la maison de la poésie à Kairouan, dès son ouverture en 2015.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.