MAROC
19/02/2018 06h:29 CET | Actualisé 19/02/2018 06h:33 CET

Russie: 5 morts dans une fusillade devant une église, Daech revendique

Membres des forces spéciales russes pendant une opération visant des présumés militants à Makhachkala, capitale de la République Russe du Nord Caucase, le Daguestan, 20 janvier, 2014. REUTERS/Stringer  (RUSSIA - Tags: POLITICS CIVIL UNREST MILITARY)
Stringer Russia / Reuters
Membres des forces spéciales russes pendant une opération visant des présumés militants à Makhachkala, capitale de la République Russe du Nord Caucase, le Daguestan, 20 janvier, 2014. REUTERS/Stringer (RUSSIA - Tags: POLITICS CIVIL UNREST MILITARY)

RUSSIE - Cinq femmes ont été tuées par un inconnu lors d'une fusillade à Kizliar, dans le nord de la république du Daguestan dans le Caucase russe, ont annoncé dimanche les autorités locales. Selon l'AFP, l'assaillant a ouvert le feu à la sortie d'une église orthodoxe à Kizliar.

"Un inconnu a tiré avec un fusil de chasse à Kizliar, blessant mortellement quatre femmes", a indiqué dans un communiqué le ministère local des Affaires intérieures, précisant qu'"un policier et un membre de la Garde nationale russe ont également été blessés".

Une cinquième femme a succombé à ses blessures à l'hôpital, rapporte l'agence de presse française. L'assaillant a été "éliminé" lors d'un échange de tirs avec la police, ajoute la même source.

russie attentat

Capture d'écran d'une caméra de surveillance

L'attaque a été revendiquée par le groupe terroriste Daech par le biais du réseau Telegram. "Un soldat de l'islam, Khalil Daghestani, a attaqué le temple nazaréen George (l'église Saint-Georges visée par l'attentat, ndlr) dans la ville de Kizliar au Daguestan. Il l'a visé avec son arme, a tué cinq personnes et blessé quatre autres", affirme l'EI dans un texte repris par l'AFP.

Selon un prêtre présent sur les lieux, cité par l'agence de presse, le terroriste aurait couru vers l'église en criant "Allah Akbar" avant de tirer sur les victimes.

Selon le directeur-adjoint de l'antenne locale du Comité d'enquête, Rassoul Temirbekov, cité par l'Agence de presse russe Interfax, il s'agit d'un habitant de Kizliar né en 1995.

Selon la BBC, le Daguestan a déjà été plusieurs fois la cible d'attaques revendiquées par Daech. Cette région majoritairement musulmane de la Russie est "l'une des régions les plus pauvres et instables de Russie", indique l'AFP.

LIRE AUSSI: