ALGÉRIE
17/02/2018 12h:28 CET | Actualisé 17/02/2018 12h:29 CET

Tariq Ramadan hospitalisé depuis vendredi soir

L'islamologue Tariq Ramdan est hospitalisé depuis vendredi soir, selon la chaîne d'information française BFMTV. Un certificat médical, établi le lendemain de sa mise en examen, soit le 3 février dernier, atteste que Tariq Ramdan souffre de deux pathologies graves dont une sclérose en plaque. Les deux, selon les médecins, nécessitent un traitement médical quotidien et "incompatibles avec un maintien en détention".

Une information confirmée par les animateurs de la campagne pour sa liberté Free Tariq Ramadan qui avaient annoncé son hospitalisation dès que la famille en a reçu la notification.

Jeudi, l'islamologue suisse a fait appel de son placement en détention.Une demandé rejetée avec l'exigence d'une nouvelle expertise médicale pour évaluer la compatibilité de l'état de santé de Tariq Ramadan avec la prison avant de pouvoir statuer lors d'une nouvelle audience le 22 février.

Pour rappel, l'épouse de l'islamologue s'est dite très alarmé de son état de santé. "Aujourd'hui j'ai appris des nouvelles très alarmantes concernant sa santé physique. L'avocat nous a dit qu'il n'était pas bien. Il faut savoir que ça fait maintenant quelques années que Tariq souffre d'une maladie chronique sévère et qu'il bénéficie d'un traitement spécifique", dit-elle. "L'avocat nous dit que dans le milieu carcéral, le traitement dont il devrait bénéficier n'est pas disponible (...) Je suis très alarmée."

Elle défend son mari et confie ne pas être "sûre qu'il bénéficie d'un traitement juste et digne." "Je crois que Tariq a été désigné coupable depuis le début", dit-elle. "Il est victime d'un lynchage médiatique. Tout ce que j'ai lu, ce sont des accusations mensongères."

"Il n'a jamais tenté d'échapper à la justice. (...) Donc il n'y aucune raison de penser qu'il veuille s'enfuir", ajoute-t-elle.

LIRE AUSSI:Affaire Tariq Ramadan: de troublants soupçons de collusion impliquant Caroline Fourest

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.