ALGÉRIE
17/02/2018 14h:33 CET | Actualisé 17/02/2018 14h:33 CET

Le FFS tiendra une session extraordinaire de son Conseil en mars prochain

DR

Le Conseil national du Front des forces socialistes (FFS) tiendra une session extraordinaire le 9 mars prochain pour trancher la question d'aller ou pas vers un congrès extraordinaire, a appris samedi l'APS d'un membre de cette instance.

Réuni en session ordinaire ce week-end, le Conseil national "a chargé le bureau qui a présidé les travaux de cette rencontre de présenter le 9 mars une résolution finale qui tranchera la question de la tenue d'un congrès extraordinaire du parti" tel que le stipulent les statuts de ce parti relatifs à l'instance présidentielle.

La question de tenir un congrès extraordinaire s'est posée suite à la décision de Ali Laskri de démissionner de l'Instance présidentielle du parti dont il faisait partie depuis le 5ème congrès du FFS organisé en mai 2013.

L'article 48 des statuts du parti stipule que "si le nombre des membres de l’instance présidentielle est réduit à moins de trois (3), un Congrès extraordinaire est convoqué pour élire une nouvelle Instance présidentielle".

Tenus à huis-clos, les travaux de la session du Conseil national ont été marqués par "des débats houleux, mais responsables", a estimé notre source.

S'agissant du Congrès, l'article 31 énonce qu'il "se réunit en session ordinaire tous les quatre (4) ans sur convocation de l’Instance Présidentielle. Il peut se réunir en session extraordinaire à la demande de l’Instance Présidentielle ou des deux tiers (2/3) des membres du Conseil national".

Le 6e Congrès national ordinaire du FFS devait se tenir en mai 2017.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.