ALGÉRIE
17/02/2018 07h:27 CET | Actualisé 17/02/2018 07h:28 CET

Les chirurgiens libéraux veulent une prise en charge par la CNAS des malades du cancer traités dans le privé

Photo d'archive
Louafi Larbi / Reuters
Photo d'archive

Le président de l'Association nationale des chirurgiens libéraux, le Dr Zaki Chaouchaoua a affirmé vendredi à Alger, la nécessité pour la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS), de prendre en charge des malades cancéreux, traités dans les cliniques privés.

Intervenant au 6e colloque de la chirurgie, le Dr Chaouchaoua a indiqué que les malades atteints de cancer pris en charge par des cliniques privées, rencontrent de "grandes difficultés" pour obtenir un rendez-vous pour la radiothérapie dans le secteur public et ne peuvent pas recevoir ce traitement au niveau du privé, car très couteux pour les patients, appelant la CNAS à remédier à cette situation et alléger les souffrances des malades.

Parmi les cancers évoqués par les participants à cette rencontre scientifique, le Dr Chaouchaoua a cité le cancer colorectal, en forte progression ces dernières années dans la société algérienne, se disant satisfait de la disponibilité des moyens du dépistage précoce du cancer et sa prise en charge à travers la chirurgie et la chimiothérapie.

Le problème qui se pose actuellement est lié à "la difficulté d'obtenir un rendez-vous dans les délais, pour la radiothérapie au niveau du secteur public".

Il a cité également la prise en charge de l'appendicite aigüe chez les adultes et les enfants, appelant au dépistage de cette maladie et à la prise en charge du malade.

Concernant la prise en charge de l'ectopie testiculaire chez les enfants, le Dr Chaouchaoua a affirmé que cette anomalie est facile à détecter, affirmant qu'elle peut être soignée grâce à la chirurgie, afin d'éviter les risques de stérilité.

Il a appelé, par ailleurs, une coordination entre les secteurs public et privé, afin de garantir une bonne prise en charge du malade, comme c'est le cas dans plusieurs pays du monde.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.