ALGÉRIE
16/02/2018 08h:22 CET | Actualisé 16/02/2018 08h:22 CET

L'anniversaire de l'UMA un rituel pour se souvenir d'un rêve non accompli

DR

L'union pour le Maghreb Arabe boucle cette année son 29 anniversaire. Un anniversaire de la création d'une institution qui n'a jamais réussi à concrétiser l'espoir que l'appel des partis nationalistes maghrébins réunis à la conférence de Tanger du 27 au 30 avril 1958.

Ceux qui se désolent d'un Maghreb continuellement en panne peuvent trouver une maigre consolation dans les lettres échangées entre les chefs d'Etat maghrébins à cette occasion. Pour ne pas déroger à cette règle, le chef de l'Etat s'est adressé à ses homologues Marocain, Tunisien et Mauritanien leur réitérant son engagement à "à la redynamisation des institutions de l'UMA".

Dans son message au souverain marocain, Bouteflika souligne que l'anniversaire de l'UMA est "une occasion pour rappeler les relations de fraternité, de solidarité et de bon voisinage liant les peuples maghrébins ainsi que les constantes civilisationnelles qu'ils ont en partage et leur communauté de destin". Pour le chef de l'Etat il s'agit d'une station idoine pour "évaluer le parcours de l'Union du Maghreb arabe et à développer et adapter son fonctionnement aux impératifs de la conjonctures de manière à consolider et à renforcer l'édifice maghrébin".

A ce propos, le chef de l'Etat à réaffirmer "l'attachement constant de l'Algérie à l'Union du Maghreb arabe en tant que choix stratégique et revendication populaire et sa volonté à redynamiser ses institutions et structures pour défendre les intérêts communs, relever les défis croissants et répondre aux attentes et aspirations des peuples maghrébins à davantage d'unité, de complémentarité et d'intégrité".

Dans son message adressé au Président tunisien, Bouteflika, insiste sur " l'attachement de l'Algérie à l'UMA en tant que choix stratégique". Le chef de l'Etat indique que cette halte "implique une méditation et une évaluation du processus pour une révision globale et objective de son système de fonctionnement et son adaptation aux développement en cours afin de permettre à l'édifice maghrébin d'être un regroupement actif sur la scène internationale".

M. Bouteflika réitère ainsi "l'attachement constant de l'Algérie à l'Union du Maghreb Arabe (UMA) en tant que choix stratégique et revendication populaire et sa volonté à redynamiser ses institutions et structures pour défendre les intérêts communs, relever les défis croissants et répondre aux attentes et aspirations des peuples maghrébins à davantage d'unité, de complémentarité et d'intégrité", a conclu le chef de l'Etat son message.

Son message pour le Président mauritanien est de la même envergure. Il a appelé à cette occasion à "une évaluation globale et objective de l'édifice maghrébin pour la révision de son mode de fonctionnement en vue de lui permettre d'être au diapason des développements en cours et de devenir un acteur régional et international efficace".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.