TUNISIE
16/02/2018 07h:40 CET | Actualisé 16/02/2018 09h:21 CET

Institut National de la Statistique: 15,5% de taux de chômage et 1,9% de croissance en 2017

People walk past a clothes shop in Tunis, Tunisia, September 21, 2017 REUTERS/Zoubeir Souissi
Zoubeir Souissi / Reuters
People walk past a clothes shop in Tunis, Tunisia, September 21, 2017 REUTERS/Zoubeir Souissi

Le taux de chômage est monté de 15,3% au 15,5% entre le troisième et le quatrième trimestre de l’année 2017, a révélé l’Institut National de la Statistique (INS) dans un communiqué de presse rendu public jeudi. En effet, le nombre de chômeurs estimé pour le quatrième trimestre 2017 s’élève à 639 mille chômeurs du total de la population active, contre 628,6 mille pour le troisième trimestre 2017, a ajouté l'INS.

ins tunisie

D'après les données dévoilées par l'INS, 12,5% des hommes sont des chômeurs contre 22,9% de femmes durant la même période.

Quant au taux de chômage relatif aux diplômés de l’enseignement supérieur, ce dernier a nettement diminué en passant de 30.6% à 29.9%.

Un taux de croissance de 1,9% en 2017

D’autre part, le produit intérieur brut (PIB) a enregistré une croissance de 1.9% sur l’année 2017. En effet, au dernier trimestre de 2017, le PIB en volume s'est accélérée de 2,0 % par rapport au même trimestre de l’année précédente et de 0.8% par rapport au troisième trimestre de 2017.

pib

Évolution de la valeur ajoutée des industries manufacturières

D'après l'INS, la valeur ajoutée des secteurs des industries manufacturières a connu une hausse de 1,4%, au cours du 4ème trimestre 2017, par rapport à la même période de 2016, mais a accusé une baisse de 2,4% par rapport au 3ème trimestre 2017.

L’INS explique l’évolution positive de ces secteurs, durant les trois derniers mois de l’année écoulée notamment, par le développement des activités des industries agricoles et agroalimentaires (+4,9%), des industries mécaniques et électriques (+4,3%), et du secteur du textile, du prêt-à-porter et des chaussures (+1,9%).

En revanche, la valeur ajoutée du secteur des matériaux de construction, céramique et verre a baissé de 5,8%. Même constat pour le secteur des industries chimiques qui a régressé de 3,9%.

ins valeur ajoutée

Le repli du secteur des industries non-manufacturières se poursuit

La valeur ajoutée du secteur des industries non manufacturières a enregistré, durant le quatrième trimestre de 2017, une régression de 3,8% par rapport à la même période de l’année 2016, en raison de la baisse continue de la production du secteur de l’extraction de pétrole et de gaz naturel de 5,8%, malgré l’évolution remarquable de 21,7% de la production de ce secteur par rapport au troisième trimestre de 2017.

La tendance baissière a également, marqué le secteur des mines qui a chuté, pour la première fois en 2017, de 15,9%, alors qu’il avait connu une croissance positive de 20,9% durant les 9 premiers mois de 2017. Le secteur de la construction a, quant à lui, accusé un repli de 3,1%.

Poursuite de la croissance positive du secteur des services marchands

Le secteur des services marchands a connu, durant le quatrième trimestre de 2017, une croissance positive. Sa valeur ajoutée a augmenté de 4,3% par rapport à la même période de 2016, suite à la hausse de la valeur ajoutée de tous ses secteurs dont les services financiers (+13,7%), les services hôteliers, restaurants et cafés (+ 8,5%), outre le secteur des services de transport dont la valeur ajoutée a augmenté de 4,2%.

Par contre, le secteur des services non marchands a maintenu sa croissance positive, avec une augmentation de sa valeur ajoutée de 0,4% par rapport au quatrième trimestre de 2016.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.