MAROC
16/02/2018 07h:57 CET | Actualisé 16/02/2018 07h:59 CET

16 personnes (dont une sexagénaire) arrêtées en Espagne pour avoir vendu du haschich marocain

Getty Images/iStockphoto

TRAFIC DE DROGUE - Les coups de filets anti-drogue continuent en Espagne. 16 personnes ont été arrêtées dans la région de La Axarquía, à proximité de Malaga, comme le rapporte le journal espagnol EcoDiario .

Parmi les personnes arrêtées figurait une sexagénaire qui avait sur elle près de 60 kilos de haschich. Cette dernière avait pour intention, selon le journal, de trouver des "bandes criminelles" susceptibles de lui racheter la drogue.

Selon la même source, la police espagnole a également mis la main sur "358.645 euros en espèces, 1.000 livres sterling, 558 kilogrammes de haschich, deux kilogrammes de marijuana, 150 grammes de cocaïne et des champignons hallucinogènes" ainsi que 11 véhicules.

Deux ans d'enquête

Selon EcoDiario, cette arrestation fait suite à une enquête de presque deux ans des autorités espagnoles qui ont commencé à s'intéresser au groupe après avoir découvert que des trafiquants faisaient passer de la drogue vers la Suisse et le Royaume-Uni en la cachant dans des doubles-fonds de voitures.

En novembre 2017, la police a notamment intercepté deux trafiquants suisses qui se rendaient en Suisse avec 20 kilos de haschich cachés dans l'espace réservé aux airbags.

La région de Malaga est régulièrement le théâtre de saisies et arrestations de trafiquants de drogue exportant leurs marchandises du Maroc. En décembre dernier, la police nationale espagnole a arrêté le plus grand trafiquant de cocaïne d'Afrique du Nord, d'après les autorités. L'homme, âgé de 72 ans, avait caché près d'une tonne de poudre dans une cargaison d'ananas en provenance d'Amérique du Sud.

Quelques jours avant la police nationale espagnole a démantelé "l’un des plus grands réseaux de trafic de drogue opérant dans le sud de l’Espagne", lors d’une opération qui s’est soldée par la saisie de 5,1 tonnes de haschich.

Cette opération, menée en collaboration avec la Garde civile et les Douanes espagnoles, a été marquée par l’arrestation de 14 personnes et la saisie de matériel électronique et de télécommunications, de six embarcations, de motos aquatiques, d’un hélicoptère, d’un petit avion et de diverses armes à feu et munitions.

LIRE AUSSI: