ALGÉRIE
15/02/2018 11h:18 CET | Actualisé 15/02/2018 11h:18 CET

Palestine: Un ministre d'Oman sur l'esplanade des Mosquées, rare visite d'un responsable arabe

AHMAD GHARABLI via Getty Images
A picture taken on February 15, 2018 shows Omani minister responsible for foreign affairs, Yusuf bin Alawi (C), visiting Al-Aqsa mosques compound in Arab east Jerusalem with the Dome of the Rock mosque seen in the background.Oman's foreign minister made a rare visit by an Arab official to the holy site in Israeli-annexed east Jerusalem after holding talks with Palestinian leaders in the occupied West Bank. / AFP PHOTO / Ahmad GHARABLI (Photo credit should read AHMAD GHARABLI/AFP/Getty Ima

Le ministre omanais en charge des Affaires étrangères, Youssef ben Alaoui, s'est rendu jeudi sur l'esplanade des Mosquées, une rare visite de la part d'un responsable arabe au troisième lieu saint de l'islam à Jérusalem-Est annexée par Israël.

Oman et Israël n'ont pas de relations diplomatiques. Une telle visite réclame normalement une coordination préalable avec les autorités israéliennes qui contrôlent tous les accès de Jérusalem-Est et de l'esplanade des Mosquées.

M. Ben Alaoui, qui dirige de facto la diplomatie omanaise depuis de nombreuses années, est arrivé à Jérusalem de Ramallah, en Cisjordanie, territoire palestinien contigu à Jérusalem et également occupé par Israël, où il a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas.

Les Palestiniens revendiquent Jérusalem-Est comme la capitale de la Palestine.

Israël s'est emparé de Jérusalem-Est en 1967 et l'a annexée. Le colonisateur proclame tout Jérusalem sa capitale "indivisible".

Pour des raisons historiques et diplomatiques, la Jordanie reste la gardienne de l'esplanade des Mosquées, également révérée par les juifs sous le nom de Mont du temple.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.