TUNISIE
14/02/2018 04h:47 CET

Noureddine Taboubi prévient: L'UGTT s'opposera à toutes cession des entreprises publiques au secteur privé (VIDÉO)

FETHI BELAID/AFP/Getty Images
The new general secretary of the General Union of Tunisian Workers 'UGTT', Noureddine Taboubi, poses for photographers on the first day of taking his new office at the headquarters of the UGTT on January 30, 2017 in Tunis.Tunisia's UGTT labour union, which played a role in the 2011 uprising that toppled the country's longtime dictator and its post-revolt transition, elected Taboubi on January 26. / AFP / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Le secrétaire général de l'union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a réaffirmé, mardi à Bizerte, que la cession du secteur public est une ligne rouge, soulignant que la centrale syndicale s'opposera à toutes les tentatives visant à céder les entreprises publiques au secteur privé.

Le responsable syndical a rencontré au cours de sa visite à Bizerte, les ouvriers et les responsables administratifs de la Société Tunisienne de Lubrifiants (SOTULUB) et de la Société tunisienne des industries de raffinage (STIR) dans le cadre de la campagne lancée par l'UGTT pour défendre le secteur public, favoriser son redressement et protéger ses institutions de la privatisation.

Taboubi a pris connaissance des activités des deux entreprises et de leur contribution à l'économie du pays ainsi que des difficultés qu'elles rencontrent et des moyens à même de promouvoir leur rendement.

Selon le secrétaire général de l'UGTT, le potentiel humain et matériel des deux institutions témoigne de leur capacité à continuer à jouer leur rôle dans la relance de l'économie du pays sans recourir à la privatisation, affirmant que l'Union continuera à soutenir les institutions de l'Etat et fera face à toutes les pratiques politiques visant à affaiblir le secteur public.

L'UGTT, a-t-il dit, est ouverte à la réforme, mais ne cèdera pas sur le secteur public, quelles qu'en soient les raisons, annonçant le lancement, à partir d'avril 2018, des négociations sociales dans le secteur public.

Le secrétaire général de l'UGTT, les membres du Bureau exécutif national et du Bureau exécutif régional l'accompagnant et les autres représentants des syndicats de base effectueront, dans le même cadre, une visite de travail à la société tunisienne de sidérurgie de Menzel Bourguiba.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.