ALGÉRIE
13/02/2018 10h:31 CET | Actualisé 13/02/2018 10h:31 CET

Grèves: Les députés des partis du pouvoir affichent leur soutien au...gouvernement

DR

Face à un front social en ébullition, les parlementaires des partis du pouvoir ont affiché mardi 13 février leur soutien à la politique du gouvernement, l'appelant "à ne pas céder aux provocations" des mouvements de grève.

Dans un communiqué publié par les groupes parlementaires du FLN, du RND, du MPA, de TAJ et des indépendants, les députés

ont exprimé leur "soutien aux positions du gouvernement" et l'ont appelé à "agir avec rigueur" face aux "provocations qui vont à l'encontre du principe de l'égalité entre toutes les catégories sociales et entravent la bonne prise en charge des revendications légitimes".

Les médecins résidents mènent un mouvement de contestation depuis trois mois. Leurs représentants qualifient régulièrement les négociations entamées il y a deux semaines avec la tutelle "d'infructueuses". Le syndicat du Cnapeste, accusé par la ministre de l'Education de "mentir", mène de son côté une grève dans l'éducation.

Les parlementaires des partis du pouvoir ont appelé dans le leur communiqué les grévistes de deux secteurs à "faire preuve

de sagesse et à mettre fin à la grève pour l'intérêt des élèves, des étudiants et des malades" les invitant à "faire prévaloir la voie du dialogue".

"Les mouvements qui secouent certains secteurs ont pris une orientation injustifiée, bien que l'exercice du droit syndical soit garanti par la Constitution", ont estimé ces groupes parlementaires, appelant les grévistes à "faire preuve de sagesse, à mettre un terme à la grève ouverte, à rejoindre leurs postes".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.