MAROC
13/02/2018 14h:57 CET

Face à la nouvelle gaffe de Donald Trump, la Maison Blanche a une réponse (et une seule)

ÉTATS-UNIS - Et dire qu'elle venait tout juste de rentrer de vacances. La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, n'a pas eu beaucoup de temps pour s'acclimater: le 12 février, son habituel point presse face aux journalistes s'est transformé en une véritable séance d'évitement, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

À chaque main levée, la même question: pourquoi Donald Trump n'a-t-il pas désavoué le chef du personnel de la Maison Blanche, Rob Porter, après que ce dernier a été accusé de violences domestiques? Démissionnaire, il a reçu au contraire le soutien du président américain, estimant même qu'il s'agissait "d'un moment difficile pour lui". Un manque d'empathie affiché envers les victimes présumées, deux ex-femmes de Rob Porter, que la porte-parole s'est efforcée de minimiser.

"Le président prend très au sérieux la violence domestique" aura donc été la phrase clef de ce point presse, alors que presque chaque journaliste autorisé à poser une question revenait sur l'affaire. Avec ces termes dont la porte-parole assure que "ce sont ces mots", Sarah Huckabee Sanders a tenté d'éteindre l'incendie, sans pour autant pouvoir expliquer pourquoi le commander-in-chief n'est pas capable de désavouer son ex-employé.

LIRE AUSSI:

S'il voyait ces images de la vague de froid en Amérique du Nord, Trump vous dirait que le réchauffement climatique est un mythe

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter