MAROC
12/02/2018 06h:52 CET

Al Hoceima: Les autorités démentent deux décès dus au froid et au manque de secours

REUTERS/Rafael Marchante (MAROC)
Rafael Marchante / Reuters
REUTERS/Rafael Marchante (MAROC)

DÉMENTI - Les autorités de la province d'Al Hoceima ont démenti des allégation désignées comme "mensongères" et relayées par certains médias, selon lesquelles un nourrisson et une jeune fille de 15 ans seraient décédés dans le douar de Tary, près de la commune de Bni Bouchibet, à cause de la vague de froid, des chutes de neige, de l'enclavement et de l'absence des moyens de secours, rapporte la MAP.

D'après un communiqué des autorités locales, le douar de Tarya n'était pas enclavé et aucun cas de décès n'y a été enregistré aux périodes indiquées. Si le 8 février dernier, une jeune fille âgée de 15 ans a effectivement trouvé la mort suite à des complications d'une maladie dont elle souffrait, la même source précise que l'ambulance n'a été appelée que quelques instants avant que la fille ne décède. Le chauffeur du véhicule s'était déplacé pour transporter la malade à l'hôpital, avant d'être informé de sa mort. Un médecin du Centre hospitalier s’est rendu, le même jour, pour constater son décès.

Les autorités d'Al Hoceima réfutent toutes les hypothèses et déductions "infondées" partagées à ce sujet, notamment celles de non assistance aux personnes en détresse. Elles affirment que tous les moyens logistiques et humains disponibles ont été mobilisés pour apporter soutien et aides aux citoyens face aux intempéries.

LIRE AUSSI: